Sabalenka estime que le bannissement des joueurs russes de Wimbledon n'a servi à rien

(Belga) La N.5 mondiale Aryna Sabalenka a déclaré dimanche que le bannissement des joueurs russes et biélorusses de Wimbledon l'année dernière n'avait servi à rien et qu'elle "espérait vraiment" un changement de cap en 2023.

Sabalenka estime que le bannissement des joueurs russes de Wimbledon n'a servi à rien

A la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, la Fédération britannique de tennis (LTA) avait subi des pressions de la part du gouvernement pour imposer une interdiction. Les joueurs russes et biélorusses, dont Aryna Sabalenka, ont finalement été exclus de Wimbledon. Dans la foulée, l'ATP et la WTA, qui régissent les circuits masculin et féminin, ont répondu que le tournoi du Grand Chelem ne rapporterait pas de points au classement. "Je suis juste vraiment déçue que le sport fasse de la politique d'une manière ou d'une autre. Nous ne sommes que des athlètes qui pratiquent leur sport. C'est tout. Nous ne faisons pas de politique", a-t-elle exprimé auprès du journal Melbourne Age en marge du tournoi d'Adelaïde. "Si nous pouvions tous faire quelque chose, nous le ferions, mais nous n'avons aucun contrôle", a affirmé la joueuse de 24 ans. "Ils nous ont bannis de Wimbledon, et qu'est-ce que ça a changé? Rien, ils continuent de faire cette (guerre), et c'est ce qui est triste dans cette situation", a-t-elle souligné. La LTA n'a pas encore annoncé si l'interdiction serait maintenue pour 2023. Sabalenka, demi-finaliste de Wimbledon en 2021, a déclaré que "personne ne soutient la guerre" et qu'elle espérait pouvoir participer au Grand Chelem londonien en 2023 "pour ressentir cette ambiance". Parmi les autres joueurs exclus de Wimbledon en juin dernier figuraient Daniil Medvedev, Andrey Rublev et Victoria Azarenka. (Belga)

© 2023 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be