Les employés du Guardian obligés de télétravailler en raison d'une importante cyberattaque

(Belga) Le journal The Guardian est la cible d'une cyberattaque à grande échelle depuis deux semaines et les collaborateurs du quotidien ne retrouveront pas leurs bureaux avant le 23 janvier alors qu'ils étaient supposés ne travailler depuis leur domicile que pendant quelques jours à l'occasion des fêtes de fin d'année, selon les médias britanniques.

Les employés du Guardian obligés de télétravailler en raison d'une importante cyberattaque

Le 21 décembre, le journal évoquait un "incident informatique grave" en cours depuis la veille. Des pirates se sont vraisemblablement introduits dans le système informatique et se sont emparés de données. Lors d'une attaque par ransomware, les criminels exigent généralement une rançon pour récupérer celles-ci, souvent sous la forme de crypto-monnaies. La publication d'articles sur le site internet du journal de même que sa version papier ne sont pas compromises, assure le journal mais le site d'informations Semafor rapporte pour sa part qu'il était pratiquement impossible d'imprimer un journal dans les premiers jours. Deux semaines après le début de l'attaque, le problème n'est toujours pas résolu. Les employés du journal doivent ainsi toujours travailler depuis chez eux car certains systèmes comme le wi-fi de la rédaction ont été temporairement débranchés, selon The Press Gazette, un magazine spécialisé dans les médias. Le Guardian estime de son côté que le télétravail est parfaitement possible grâce à l'expérience acquise durant la pandémie de coronavirus. (Belga)

© 2023 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be