Sébastien Loeb : "Physiquement, c'était vraiment dur"

(Belga) Vainqueurs de la 4e étape mercredi après avoir eu leur lot de problèmes lors des premiers jours de course, Sébastien Loeb et son copilote belge Fabian Lurquin (Prodrive) sont de nouveau partis à la faute jeudi lors de la 5e étape du Dakar.

Sébastien Loeb : "Physiquement, c'était vraiment dur"

À la lutte pour le podium, le Français est parti en tonneau à quelques kilomètres de l'arrivée et a dû changer une roue, perdant une vingtaine de minutes dans l'aventure. "Derrière une dune cassée, il y avait un trou que je n'ai pas vu, donc on a tapé l'avant gauche et ça nous a envoyés sur le côté", a expliqué Loeb au micro des organisateurs. "On a perdu un quart d'heure à peu près, mais sur le reste de la spéciale ça a été. Physiquement c'était dur, même violent. Il y avait beaucoup de petites herbes à chameaux, ça n'arrête pas de taper dans tous les sens". (Belga)

© 2023 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be