Violences liées au milieu de la drogue à Anvers - Le monde politique réagit avec stupeur à la mort d'une enfant de 11 ans à Anvers

(Belga) Le monde politique anversois a réagi avec stupeur, lundi soir, à la mort d'une enfant de 11 ans tuée par un tir d'arme à feu qui pourrait être lié à des intimidations ou règlements de comptes entre trafiquants de drogue. "Les enfants n'ont rien à voir avec une quelconque guerre de la drogue", a déclaré la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) sur Twitter. "Nous ferons tout notre possible pour attraper ces criminels sans pitié."

"L'impensable s'est produit : une enfant de 11 ans tuée par balle dans la guerre que se livrent les trafiquants de drogue à Anvers", a quant à lui réagi l'Anversois Peter Mertens, secrétaire général du PTB/PVDA. "La lutte contre la violence liée à la drogue est une question complexe. Elle nécessite des ressources. Mais peut-être aussi une approche différente", a-t-il plaidé. Ilse van Dienderen, cheffe de groupe Groen à Anvers, était sans mot en apprenant qu'une enfant avait été tuée dans le cadre de violences liées au milieu de la drogue, une information "qui frappe durement", a-t-elle écrit sur Twitter. L'échevine d'Anvers en charge du Port, de l'Urbanisme et de l'Aménagement du territoire, Annick De Ridder (N-VA), a également parlé de "nouvelle terriblement triste". "Je présente mes condoléances aux parents, à la famille et aux amis", a-t-elle déclaré. "Ma colère est dirigée vers le milieu corrompu qui a causé ce drame." Le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open VLD) a précisé que plusieurs autres enfants avaient été grièvement blessés. "La mafia de la drogue ne peut pas tomber plus bas que cela", a-t-il réagi. "La police et le parquet font tout ce qu'ils peuvent pour trouver et condamner les responsables." (Belga)

© 2023 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be