Un "défilé de cyclones" continue de s'abattre sur la Californie

<p>Un camion est submergé par les eaux en crue du fleuve Salinas près de Chualar, en Californie, le 12 janvier 2023</p>

La Californie, frappée par un "défilé incessant de cyclones" selon les services météorologiques, va connaître jeudi de nouveaux déluges, après des inondations et glissements de terrain qui ont déjà fait au moins 18 morts.

Les intempéries prévues se dirigeront vers la partie septentrionale de cet Etat de l'Ouest américain, a averti le National Weather Service (NHS). D'autres Etats sur la côte pacifique du Nord-Ouest devraient être touchés tôt samedi, a-t-il ajouté ensuite.

"Les pluies les plus intenses devraient impacter le Nord-Ouest de la Californie durant les deux prochains jours", avec des précipitations pouvant atteindre quelques centimètres, selon le NHS.

Les pluies torrentielles des jours précédents sur des sols déjà saturés d'eau ont généré de vastes coupures de courant, de nombreuses inondations, déraciné quantité d'arbres et coupé des routes majeures, les flots entraînant parfois des automobilistes.

Par endroits, des niveaux de précipitations jamais atteints depuis 150 ans ont été enregistrés.

Une partie du Nord de la Californie a été placée mercredi sous le coup d'alertes inondations ou d'avertissements de temps hivernal.

A Aptos, petite ville située à un peu plus d'une heure de route au sud de San Francisco, les habitants tentaient de se remettre des inondations des derniers jours.

"C'est probablement la pire inondation que j'ai vue depuis que je me suis installé ici en 1984", a expliqué Doug Spinelli à l'AFP.

Le ruisseau de la ville "coulait si violemment, (...) il y avait des troncs d'arbres qui déferlaient dans la rivière, quasiment un toutes les trente secondes", a raconté cet habitant. "C'était incroyable de voir la quantité de débris et de bois charriée par le torrent."

Plus de 35.000 foyer et entreprises étaient privés d'électricité tôt jeudi, selon le site spécialisé PowerOutage.us.

Le gouverneur de Californie Gavin Newsom a mis en garde contre les tempêtes à venir, moins puissantes mais tout aussi dangereuses.

"Cet endroit est trempé. Et maintenant, une quantité plus modeste de précipitations peut avoir un impact plus grand en termes de conditions sur le terrain", a-t-il averti, soulignant que les prévisions tablent sur une poursuite des intempéries au moins jusqu'au 18 janvier.

- Enfant toujours disparu -

Selon ses services, les tempêtes des dernières semaines ont causé au moins 18 morts, soit "plus que les feux de forêt des deux dernières années".

A Paso Robles, dans le centre de l'Etat, un enfant de cinq ans restait porté disparu après avoir été emporté par les flots lundi pendant que sa mère, qui a survécu, le conduisait à l'école.

<p>Carte montrant les risques d'inondations du 12 au 26 janvier 2023 et les précipitations cumulées du 5 au 11 janvier en Californie</p>

Des recherches sont toujours en cours et "nous poursuivrons (...) jusqu'à ce que nous le trouvions", a assuré Tony Cipolla, un porte-parole des services du shérif du comté de San Luis Obispo, aux médias locaux.

Selon le Los Angeles Times, le bilan meurtrier des dernières tempêtes inclut des automobilistes piégés par les inondations dans leurs voitures, des habitants écrasés par des chutes d'arbre, un couple tué par un éboulement et des corps charriés par les flots.

La Californie subit actuellement "un assaut sans fin de rivières atmosphériques", inédit depuis 2005, selon les services météo. Ces "rivières du ciel", qui se forment grâce à la vapeur d'eau des tropiques et voyagent pour ensuite déverser des trombes d'eau sur la côte ouest des Etats-Unis, sont rarement si fréquentes.

<p>Une maison submergée par les eaux en crue du fleuve Salinas près de Chualar, en Californie, le 12 janvier 2023</p>

S'il est difficile d'établir un lien direct entre ces tempêtes en série et le changement climatique, les scientifiques expliquent régulièrement que le réchauffement augmente la fréquence et l'intensité des phénomènes météorologiques extrêmes.

La tempête de la semaine dernière avait déjà privé d'électricité des dizaines de milliers de personnes, causé de fortes inondations et provoqué des glissements de terrain. Elle était survenue quelques jours seulement après un autre déluge de pluie le soir du réveillon du Nouvel An.

Elles ne suffiront toutefois pas à reconstituer les réserves d'eau en Californie. Plusieurs hivers de précipitations supérieures à la normale seraient nécessaires pour compenser la sécheresse des dernières années, selon les experts.

© 2023 AFP Internet. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP Internet. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP Internet.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be