Afghanistan: le bilan de l'attentat près du ministère des Affaires étrangères passe à 10 morts, selon l'ONU

<p>Des forces de sécurité des talibans bloquent une rue après un attentat devant le ministère afghan des Affaires étrangères, le 11 janvier 2023 à Kaboul</p>

Le bilan de l'attentat suicide cette semaine à proximité du ministère afghan des Affaires étrangères à Kaboul, revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique (EI), est de 10 morts, ont annoncé vendredi les Nations unies.

Mercredi, un kamikaze de l'EI-K, branche locale de l'EI, a fait détoner sa ceinture explosive au milieu d'employés et de gardes qui sortaient du ministère.

La Mission d'assistance des Nations unies en Afghanistan (Manua) a indiqué que sa propre enquête sur l'attentat a permis d'établir que le bilan s'élevait à 10 morts et 53 blessés, selon un communiqué transmis vendredi à l'AFP.

"Nous continuons de regarder ce qui s'est passé", a-t-elle ajouté.

Les autorités talibanes, qui cherchent souvent à minimiser les attentats en en sous-évaluant les bilans, avaient annoncé mercredi que cinq civils avaient été tués.

L'ONG italienne Emergency, qui fait fonctionner un hôpital à Kaboul, avait indiqué avoir reçu plus de 40 blessés.

Le retour des talibans au pouvoir en août 2021 a mis fin à deux décennies de guerre en Afghanistan et entraîné une réduction significative de la violence.

Même si les talibans assurent maîtriser la sécurité dans le pays, des dizaines d'attentats visant des civils ont cependant été perpétrés ces derniers mois, la plupart revendiqués par l'EI-K.

<p>Des forces de sécurité des talibans bloquent une rue après un attentat à l'entrée du ministère afghan des Affaires étrangères, le 11 janvier 2023 à Kaboul</p>

Des centaines de personnes ont été tuées ou blessées dans ces attaques, visant principalement les minorités religieuses chiite, soufie et sikh, les étrangers ou intérêts étrangers et les talibans eux-mêmes.

Les analystes considèrent que les jihadistes de l'EI, un groupe sunnite comme les talibans, mais avec lequel ces derniers entretiennent une profonde inimitié et des divergences idéologiques, restent la principale menace pesant sur le régime de Kaboul.

© 2023 AFP Internet. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP Internet. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP Internet.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be