Tennis: Richard, toujours coeur de lion, gagne à Auckland

<p>Richard Gasquet le 14 janvier 2023 à Auckland, Nouvelle-Zélande</p>

À 36 ans et six mois, Richard Gasquet ne désarme pas: l'ex Petit prince du tennis français est devenu samedi, en s'imposant en finale du tournoi d'Auckland, le plus vieux vainqueur français d'un tournoi du circuit ATP.

Ce record, celui qui dominait à l'âge de 12 ans un certain Rafael Nadal en finale des Petis As ne l'a pas volé: il l'a décroché en battant à la bagarre un adversaire de top niveau, le talentueux gaucher britannique Cameron Norrie, N.12 mondial.

"Je suis très heureux, d'autant plus que j'ai gagné contre Cameron, qui est l'un des meilleurs mondiaux", a confirmé Gasquet après avoir décroché le 16e titre de sa carrière.

Un bonheur n'allant jamais seul, le Bitterois redeviendra lundi le N.1 français, ce qui ne lui est plus arrivé depuis juillet 2016, en pointant à la 42e place mondiale, son plus haut classement depuis le 30 septembre 2019.

"La dernière fois que j'ai gagné (un tournoi), c'était en 2018. J'aurai 37 ans cette année, et on m'avait dit quand je suis arrivé ici la semaine dernière que je gagnerais le samedi suivant je ne l'aurais pas cru", a déclaré Gasquet. "Je ne pensais vraiment pas que je pourrais à nouveau gagner un tournoi".

- Encore capable de coups d'éclat -

L'ex-N.7 mondial écume depuis deux ans les tournois 250, la plus petite des catégories de tournois, à la recherche de points afin de rester dans les clous, autour de la 80e place mondiale, pour entrer dans les tableaux finaux en Grand Chelem sans passer par les éprouvantes qualifications.

<p>Richard Gasquet embrasse la coupe du vainqueur du tournoi d'Auckland le 14 janvier 2023 à Auckland</p>

Le Français est toujours capable de coups d'éclat. Comme l'an dernier à Genève, où il avait battu le Russe Daniil Medvedev en huitièmes.

Face à Norrie, la partie paraissait pourtant bien mal engagée.

Mais dans un match à rebondissements, où il a perdu la première manche et été mené 4-1 dans la dernière, Gasquet, à chaque fois, a renversé la situation pour finalement s'imposer sur sa première balle de match.

Tout s'est joué lors du huitième jeu de la dernière manche. Mené 4-3, Gasquet a effacé cinq balles de break, remporté sa mise en jeu et pris immédiatement celle de son adversaire pour creuser un écart définitif (5-3).

- "Tant que mon corps tiendra..." -

"Au troisième set, à partir de 0-3, je n'ai pas raté un seul seul coup, c'était juste fou", a-t-il expliqué.

<p>Richard Gasquet à Auckland, Nouvelle-Zélande, le 14 janvier 2023</p>

"C'est une sensation incroyable. J'ai joué mon meilleur tennis tout au long de la semaine, mais surtout aujourd'hui", a dit, ému, le Biterrois.

Le seul des Nouveaux Mousquetaires encore en activité après les retraites de Jo-Wilfried Tsonga puis de Gilles Simon en 2022 et l'absence prolongée de Gaël Monfils, n'est pas encore prêt à déposer les armes.

Les amateurs de beau jeu pourront encore pendant un certain temps admirer son revers à une main, l'un des plus parfaits du circuit.

Ce mardi à l'Open d'Australie, Richard Gasquet, qui en est à sa 22e année sur le circuit et a atteint trois fois les demi-finales en Grand Chelem, débutera contre son compatriote Ugo Humbert.

"Tant que mon corps tiendra, je continuerai", avait déclaré Gasquet en décembre dans une interview sur le site d'informations actu.fr Richard Gasquet, qui avait été opéré de l'aine en janvier 2019.

© 2023 AFP Internet. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP Internet. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP Internet.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...