TC Liège - Sky ECC à Liège: jusqu'à huit ans de prison infligés et de nombreux biens de valeur saisis

(Belga) Des peines d'emprisonnement et des confiscations d'importants biens matériels ont été prononcées dans le cadre d'une vaste affaire de trafic de stupéfiants, le 4 janvier, par le Tribunal correctionnel de Liège, annonce, mardi, le parquet du procureur du Roi de Liège.

Au total, deux dirigeants de l'organisation criminelle visée par les investigations se sont vus infliger des peines de huit ans d'emprisonnement ferme et des confiscations de 400.000 euros chacun. Des membres importants devront purger six et cinq ans d'emprisonnement. Les autres sont punis par des peines de prison fermes ou avec sursis partiels. Quatre des 26 prévenus ont été acquittés des poursuites exercées à leur encontre. Des saisies d'un montant de 920.000 euros, de véhicules, de vêtements de luxe et de montres couteuses ont été décrétées. L'association de malfaiteurs gérait une dizaine de plantations de cannabis en Wallonie (Waremme, Seraing, Liège, Angleur, Louveigné, Wandre) mais également en région flamande (Beverlo) et en région bruxelloise (Forest). La société Resa s'était constituée partie civile du chef de vol d'électricité. Ce jugement concerne l'un des dossiers dénommés "Sky ECC". Sky ECC est le nom de l'opérateur téléphonique dont la messagerie cryptée favorite des malfrats a été déchiffrée par les services de la police fédérale. C'est la première fois qu'un tribunal francophone rend un verdict dans l'une de ces enquêtes qui aux dernières nouvelles, sont au nombre de 394 sur l'ensemble du territoire belge. (Belga)

© 2023 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be