Euronav initie une procédure d'arbitrage contre Frontline

(Belga) Euronav lance une procédure d'arbitrage afin d'obtenir la suspension du retrait de son concurrent norvégien Frontline de l'accord de fusion entre les deux entreprises, annonce mercredi dans un communiqué la société anversoise spécialisée dans le transport maritime de produits pétroliers.

Euronav initie une procédure d'arbitrage contre Frontline

La compagnie norvégienne de pétroliers Frontline, qui souhaitait fusionner avec sa concurrente belge Euronav, a annoncé la semaine dernière qu'elle jetait l'éponge et rompait de manière unilatérale l'accord de fusion. En fusionnant, les deux entreprises étaient censées former le leader mondial du transport pétrolier. Mais la famille Saverys, qui a fondé Euronav, s'est opposée dès le début à cette opération et a augmenté sa participation dans la société belge jusqu''à 25% afin de la bloquer. Euronav avait dénoncé l'attitude de Frontline, affirmant pour sa part avoir respecté toutes ses obligations, et avait annoncé qu'elle prendrait toutes les mesures appropriées pour préserver ses intérêts. Elle estime que la décision de son concurrent norvégien visant à obtenir la résiliation de l'accord de fusion n'a pas de fondement. (Belga)

© 2023 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be