Les États-Unis ont puisé dans leur stock d'armes en Israël pour fournir l'Ukraine

(Belga) Les États-Unis ont puisé dans leur stock d'armes en Israël pour approvisionner l'Ukraine en obus d'artillerie et rencontrer ainsi une demande croissante d'armes, rapporte le média américain The New York Times, sur base de sources israéliennes et américaines.

Les États-Unis ont puisé dans leur stock d'armes en Israël pour fournir l'Ukraine

Plus de la moitié des 300.000 obus d'artillerie ont été acheminés en Europe et devraient être livrés à l'Ukraine via la Pologne, a confirmé un porte-parole de l'armée israélienne. Selon le quotidien de référence américain, Israël a, dans un premier temps, craint que la décision américaine n'entache ses relations avec la Russie. Le pays lui-même refuse de livrer des armes à l'Ukraine pour préserver ses intérêts géopolitiques. Au total, les États-Unis ont déjà envoyé plus d'un million d'obus vers l'Europe. Un peu moins de la moitié proviendrait de stocks d'armes en Israël et en Corée du Sud. L'armée ukrainienne utilise environ 90.000 obus par mois, selon le NYT, ce qui représentait près du double de la capacité de production mensuelle de l'Europe et des États-Unis. Les stocks d'armes en Israël sont destinés aux conflits dans le Moyen-Orient et s'y trouveraient depuis la guerre du Kippour en 1973, lorsque les États-Unis ont envoyé une aide militaire à Israël. En cas d'urgence, ce dernier a également accès au stock d'armes et de munitions, ce qu'Israël a notamment fait en 2006 lors d'une opération militaire contre le Hezbollah et en 2014 contre le Hamas dans la bande de Gaza. Les États-Unis ont cette fois puisé dans le stock car les approvisionnements nationaux se retrouvent sous pression et les fabricants d'armes américains n'arrivent pas à suivre la demande. (Belga)

© 2023 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be