Open d'Australie: Nadal s'écroule, Swiatek déroule, la pluie s'écoule

<p>La légende espagnole Rafael Nadal reçoit des soins médicaux lors de son match de 2e tour à l'Open d'Australie, le 18 janvier 2023 à Melbourne</p>

Diminué par une hanche douloureuse,le tenant du titre Rafael Nadal a été éliminé dès le deuxième tour de l'Open d'Australie mercredi à Melbourne, où la N.1 mondiale Iga Swiatek s'est tranquillement qualifiée, lors d'une nouvelle journée perturbée par la pluie.

. Nadal out

"Je ne pouvais pas frapper en revers, ni courir, mais je voulais finir le match. En tant que tenant du titre, je ne voulais pas abandonner", a déclaré Rafael Nadal quelques minutes après être sorti en boitant du court Rod Laver, battu par l'Américain Mackenzie McDonald (65e) 6-4, 6-4, 7-5.

<p>Rafael Nadal en conférence de presse après sa défaite au 2e tour de l'Open d'Australie, le 18 janvier 2023 à Melbourne</p>

Blessé à la hanche gauche depuis la fin du deuxième set, l'Espagnol de 36 ans n'a fait que repousser de son mieux un dénouement inévitable, avant d'avouer, dans un accès de découragement très inhabituel: "je suis détruit mentalement".

Il a tenté de ne rien montrer, mais ses proches savaient: au moment où il est sorti, à 3-5 dans le deuxième set, pour se faire manipuler la hanche, son épouse a versé quelques larmes et son coach Carlos Moya était clairement désabusé.

<p>La course aux Grands Chelems</p>

L'homme aux 22 titres du Grand Chelem a serré les dents jusqu'au bout, tentant le tout pour le tout sur quasiment chaque frappe afin d'écourter les échanges. Mais il n'y a pas eu de miracle.

"C'est un champion incroyable, qui n'abandonne jamais et même dans ces conditions, il est difficile à battre", a commenté McDonald.

. Sérénité

<p>La numéro un mondiale Iga Swiatek pendant son match contre la Colombienne Camila Osirio, le 18 janvier 2023 à l'Open d'Australie</p>

Swiatek chez les femmes et Jannik Sinner chez les hommes ont eux rapidement et sereinement validé leur billet pour le troisième tour.

La Polonaise a écarté avec autorité la Colombienne Camilla Osorio (84e) 6-2, 6-3.

"Ca a été beaucoup plus dur que ce que laisse penser le score", a cependant souligné la N.1 mondiale.

"Elle ne m'a pas donné beaucoup de points, j'ai vraiment dû prendre l'initiative et aller chercher la victoire", a ajouté la joueuse de 21 ans, demi-finaliste à Melbourne l'an dernier.

Swiatek affrontera vendredi la Canadienne Bianca Andreescu (43e), lauréate de l'US Open 2019, ou l'Espagnole issue des qualifications Cristina Bucsa (100e).

De son côté, Sinner (16e) n'a pas éprouvé la moindre difficulté face à l'Argentin Tomas Etcheverry (79e), battu 6-3, 6-2, 6-2.

Au prochain tour, l'Italien de 21 ans affrontera le Hongrois Marton Fucsovics (78e) ou le Sud-africain Lloyd Harris (186e).

<p>Jannik Sinner pendant son match contre l'Argentin Tomas Etcheverry, le 18 janvier 2023 à l'Open d'Australie</p>

L'an dernier, il s'était imposé parmi les meilleurs en atteignant notamment les quarts de finale à l'Open d'Australie, Wimbledon et l'US Open.

. Bousculés

Entre l'expérimentée Maria Sakkari (6e) -demi-finaliste à Roland-Garros et l'US Open, 8e de finaliste à Melbourne en 2022- et la jeune Russe Diana Shnaider (106e), qui jouait à 18 ans son premier tableau principal d'un tournoi du Grand Chelem, le match semblait déséquilibré.

Mais la Grecque de 27 ans a été surprise par l'agressivité d'une adversaire qu'elle découvrait et a mis 2h33 pour s'imposer 3-6, 7-5, 6-3.

<p>La Grecque Maria Sakkari pendant son match contre la Russe Diana Shnaider, le 18 janvier 2023 à l'Open d'Australie</p>

"Elle m'a obligée à beaucoup défendre, ce qui n'est pas mon jeu", a expliqué Sakkari, estimant que les deux joueuses avaient "joué à un très haut niveau".

D'ailleurs, malgré la défaite, la jeune Russe, qui fait ses études aux Etats-Unis à l'Université de Caroline du Nord, est sortie sous les ovations de la Margaret Court Arena, de quoi dessiner un large sourire sur son visage.

Pour sa part, Sakkari poursuivra son parcours vendredi contre la Suissesse Jil Teichmann (33e) ou la Chinoise Lin Zhu (87e).

Plus difficile encore a été la qualification de Félix Auger-Aliassime qui a dû remonter deux sets pour battre le Slovaque Alex Molcan (53e) 3-6, 3-6, 6-3, 6-2, 6-2.

Le Canadien de 21 ans, qui avait débuté 2022 en livrant un bras de fer mémorable de cinq sets avec Daniil Medvedev en quarts de finale, affrontera le Français Corentin Moutet (62e) ou l'Argentin Francisco Cerundolo (29e) pour tenter de se hisser en 8es de finale.

. Jeunesse

<p>L'Américaine Coco Gauff exulte après sa victoire contre la Britannique Emma Raducanu à l'Open d'Australie, le 18 janvier 2023 à Melbourne</p>

Dans le choc entre les jeunes Coco Gauff (7e à 18 ans) et Emma Raducanu (77e à 20 ans), l'Américaine, finaliste du dernier Roland-Garros, a dominé la Britannique, lauréate de l'US Open 2021, 6-3, 7-6 (7/4).

© 2023 AFP Internet. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP Internet. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP Internet.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be