Afghanistan: Kaboul visée par de multiples attentats

AFP
<p>Des policiers sur les lieu de l'attentat lors d'une manifestation à Kaboul, le 223 juillet 2016</p>

L'attentat meurtrier visant une manifestation samedi à Kaboul vient allonger la liste des violences dans la capitale afghane depuis un an.

- 6 au 10 août 2015: Kaboul est frappée par une série de quatre attentats, dont trois revendiqués par les talibans, faisant près de 60 morts. C'est la première vague de violences d'envergure à Kaboul depuis la nomination du mollah Mansour à la tête des talibans, en remplacement du mollah Omar, dont la mort avait été annoncée fin juillet.

- 22 août: au moins 12 personnes, dont trois Américains employés de l'Otan, sont tués dans un attentat contre un convoi de "Soutien Résolu", la mission de l'OTAN dans le pays. Les talibans démentent être derrière cette attaque.

- 11 déc: une voiture piégée explose à proximité de l'ambassade d'Espagne. Quatre policiers afghans et deux Espagnols sont tués dans l'attaque, revendiquée par les talibans.

- 1er janvier 2016: un attentat suicide vise un restaurant de cuisine française, "Le Jardin", au centre de Kaboul, tuant un garde de l'établissement et un enfant de 12 ans. L'attaque contre cette adresse prisée des étrangers est revendiquée par les talibans.

- 20 janvier: un kamikaze précipite sa voiture piégée contre un minibus de la chaîne de télévision afhgane Tolo, tuant sept employés dans le centre de Kaboul. L'attaque, premier attentat d'envergure contre un média afghan, est revendiquée par les talibans.

- 1er fév: vingt policiers sont tués et 29 personnes blessées dans un attentat suicide contre une base de la police afghane à Kaboul.

- 27 fév: un kamikaze taliban se fait exploser face au ministère de la Défense, faisant 12 morts et 8 blessés.

- 19 avr: l'explosion d'un camion bourré d'explosif aux abords d'un complexe gouvernemental suivi d'une fusillade tue 64 personnes et en blesse plus de 340 dans le centre de Kaboul. Cette attaque kamikaze, qui survient une semaine après le début de l'"offensive de printemps" annoncée par les talibans, est la plus sanglante depuis 2011 dans la capitale afghane.

- 25 mai: dix personnes sont tuées dans un attentat suicide visant un minibus transportant des employés d'un tribunal dans la banlieue ouest de Kaboul.

- 20 juin: quatorze gardes de sécurité népalais employés par des ambassades occidentales sont tués en sortant de leur compound aux abords de Kaboul.

- 30 juin: un double attentat suicide revendiqué par les talibans contre un convoi de recrues de la police afghane à Kaboul fait au moins 27 morts et endeuille la fin du mois de ramadan.

- 23 juil: Plus d'une trentaine de personnes sont tuées et 150 blessées dans un attentat visant une manifestation pacifique à Kaboul. Les manifestants, issus pour l'essentiel de la communauté hazara chiite, protestaient contre un projet de ligne à haute tension délaissant leur territoire, dans la province de Bamiyan (centre).

© 2023 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be