Brésil: la Cour suprême autorise trois patients à cultiver du cannabis médicinal

Afp
<p>Manifestation en faveur de la légalisation du cannabis à Sao Paulo, Brésil, le 11 juin 2022</p>

La Cour suprême du Brésil a autorisé mardi trois patients à cultiver du cannabis à des fins médicinales, une décision qui pourrait faire jurisprudence dans des affaires similaires.

"La production artisanale de l'huile à des fins thérapeutiques ne représente pas un risque d'atteinte à la santé publique ou à tout autre droit légal protégé par la législation anti-drogue", a avancé le Tribunal supérieur de justice (STJ) dans son communiqué pour expliquer son feu vert, en vue de soulager des problèmes comme l'insomnie, l'anxiété ou les séquelles d'un cancer.

Bien que la culture de la marijuana soit interdite au Brésil, les autorités du géant latino-américain autorisent l'importation de médicaments contenant des composants du cannabis. Et certaines personnes ont reçu des autorisations d'autoculture à des fins médicinales.

Les magistrats ont répondu à deux demandes distinctes du trio de patients, qui utilisaient déjà du cannabidiol - une molécule de l'herbe utilisée dans divers médicaments - après que l'agence brésilienne de réglementation de la santé, Anvisa, les a autorisés à importer la substance.

Les requérants ont fait valoir des difficultés à poursuivre le traitement en raison des coûts élevés pour faire venir les produits de l'étranger.

"Il faut éviter les poursuites pénales" contre les personnes qui produisent de l'huile artisanale à des fins médicales, lorsqu'elles ont une prescription médicale et l'approbation de l'Anvisa pour l'importer, a déclaré le juge qui a rendu la décision, Rogerio Schietti, selon le communiqué du STJ.

"Le discours contre la possibilité de cultiver est un discours moralisateur qui est souvent de nature religieuse, basé sur des dogmes, sur des fausses vérités, sur des stigmates", a-t-il aussi déclaré, dans des propos rapportés par le journal Folha de Sao Paulo.

Le président brésilien d'extrême droite, Jair Bolsonaro, s'est attaqué à l'usage médical de la marijuana, avertissant même qu'il opposerait son veto à une loi visant à l'autoriser.

En Amérique latine, plusieurs pays comme l'Argentine, le Chili, la Colombie, le Costa Rica et le Mexique autorisent sous une forme ou une autre l'utilisation du cannabis médical, dont l'efficacité pour certaines affections est reconnue par l'OMS.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be