Colombie: la première vice-présidente afrodescendante du pays visite son village natal

Afp
<p>La vice-présidente colombienne Francia Marquez (centre) prend part un rituel durant une cérémonie traditionnelle dans son village natal, dans le sud-ouest de la Colombie, le 13 août 2022</p>

L'écologiste Francia Marquez s'est rendue samedi dans son village natal, dans le sud-ouest de la Colombie, après avoir été investie première vice-présidente afrodescendante de l'histoire du pays le 7 août.

Une foule de personnes majoritairement afrodescendantes lui a rendu hommage au milieu de chants, tambours et cérémonies traditionnelles dans un colisée de la commune de Suárez, dans le département du Cauca, dans le sud-ouest de la Colombie.

"Aujourd'hui est un jour très spécial pour moi, d'être ici, dans ma commune, à recevoir tant d'affection, tant d'amour", a déclaré la femme de 40 ans, aux cheveux tressés et à la robe colorée.

En binôme avec le président Gustavo Petro, ancien sénateur et ex-guérillero, Mme Marquez a vaincu les élites blanches dans les urnes, formant ainsi le premier gouvernement de gauche de l'histoire de la Colombie.

<p>La vice-présidente colombienne Francia Marquez salue ses soutiens à son arrivée dans son village natal, au sud-ouest de la Colombie, le 13 août 2022</p>

"Il est difficile en tant que femmes d'arriver à ce niveau de représentation politique. Mais si nous sommes des femmes noires, indigènes, rurales, pauvres, la lutte est beaucoup plus difficile", a-t-elle déclaré sur une estrade, le poing levé.

Née dans une famille pauvre, Mme Marquez est devenue mère célibataire à 16 ans. Elle a dû fuir sa région après des menaces de mort et travailler en tant que femme de ménage pour gagner sa vie. Elle a fait des études de droit avant de se frayer un chemin en politique.

Défenseure de l'environnement, elle a survécu en 2019 à une attaque à la grenade et au fusil pour s'être opposée à l'exploitation minière. Un an plus tôt, elle avait reçu le prix Goldman, considéré comme le "prix Nobel" de l'Environnement.

Bien que près de 10% des 50 millions de Colombiens se reconnaissent comme noirs, les Afro-Colombiens vivent en marge de la politique, dans la pauvreté (30%) et dans la violence.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be