L1: l'OM tête haute à Auxerre avant la Ligue des champions

Jeremy TALBOT
<p>Les Marseillais Alexis Sanchez (g) et Matteo Guendouzi lors de la victoire à Auxerre, le 3 septembre 2022</p>

L'Olympique de Marseille a ramené d'Auxerre (2-0) une nouvelle victoire en Championnat et une place de leader, au moins provisoirement, de quoi avancer vers la Ligue des champions avec sérénité après une prestation assez maîtrisée dans le sillage de Gerson.

Un but précoce du Brésilien (8e) a lancé l'OM vers son cinquième succès en six matches de Ligue 1, portant son total de points à 16. Au classement, les hommes d'Igor Tudor dépassent le Paris SG et Lens avant leurs déplacements respectifs à Nantes, en soirée, et à Reims, dimanche.

Au-delà de la réussite comptable, le technicien croate peut se satisfaire du contenu produit dans un stade de l'Abbé-Deschamps complet et bruyant, à l'ambiance festive bien éloignée des échauffourées brèves mais violentes survenues plus tôt aux abords du stade.

Son équipe, largement remaniée, a allumé plusieurs brindilles devant la cage de Benoît Costil et a maîtrisé le tempo de la partie dans les grandes largeurs, sans se faire trop de frayeurs en défense.

La copie rendue peut offrir un surplus d'assurance avant l'enchaînement vertigineux face à Lille, Francfort et Rennes, lancé mercredi par le voyage inaugural en Ligue des champions à Londres pour affronter Tottenham, rival le plus féroce des Phocéens en phase de groupe.

<p>Le milieu brésilien Gerson (c) entre les Auxerrois Birama Touré (g) et Nuno Da Costa (d), le 3 septembre 2022 à Auxerre</p>

En prévision de la si dense quinzaine de jours à venir, Tudor a procédé à une large rotation par rapport à l'équipe victorieuse de Clermont (1-1) mercredi, faisant la part belle aux recrues de l'été (Clauss, Kaboré, Mbemba, Veretout et Suarez), et dans laquelle Dimitri Payet, blessé, ne pouvait pas tenir sa place.

- Sanchez remplaçant et buteur -

Les choix de l'entraîneur croate ont notamment profité au jeune arrière droit Issa Kaboré (21 ans), titularisé pour la première fois. Le Burkinabè prêté par Manchester City n'a pas tout réussi, il s'est même pris une grosse soufflante de Sead Kolasinac en seconde période, mais il a eu le mérite entre autres de lancer l'action sur l'ouverture du score.

<p>L'attaquant de Marseille Cengiz Ünder lors du match à Auxerre, le 3 septembre 2022</p>

A la réception de sa passe, Cendiz Under a crocheté un défenseur et tiré sur le poteau. Le ballon est revenu vers Gerson, dont la reprise a fait mouche (8e, 1-0).

Le milieu brésilien, récemment revenu de blessure, s'est montré inspiré et remuant avant sa sortie, franchement boudeuse, à l'heure de jeu. L'ancien de Flamengo aurait aimé profiter plus longtemps de la pelouse ensoleillée d'Auxerre. Il y a inscrit son premier but de la saison et a régalé avec ses crochets, ses déviations en talonnade ou de l'extérieur du pied.

Moins en vue après la pause, il a cédé sa place à l'heure de jeu à un moment où la pression de l'AJA devait plus menaçante. La partie s'est en effet équilibrée après la pause, avec des occasions nettes de part et d'autre.

La tête de Paul Joly a fait chauffer les gants de Pau Lopez (66e), une minute avant que Costil ne se fasse menacer par les entrants Nuno Tavares et Alexis Sanchez: le premier a tiré en force sur le poteau du gardien, qui a détourné du pied la reprise du second (67e).

<p>Le gardien auxerrois Benoît Costil contre Marseille, le 3 septembre 2022 à Auxerre</p>

L'ancien portier de Bordeaux, solide sur une frappe en pivot de Luis Suarez (75e), n'y peut rien sur le deuxième but, un mouvement à trois initié par Amine Harit, prolongé par Mattéo Guendouzi et conclu du plat du pied par Sanchez (2-0, 84e), entré en jeu en seconde période.

L'attaquant chilien, auteur de son troisième but avec l'OM, s'est bien adapté sous ses nouvelles couleurs. Malheureusement, il est suspendu pour le choc mercredi face aux Spurs de Hugo Lloris.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be