Chine: un séisme de magnitude 6,6 frappe le sud-ouest

AFP
<p>Vue aérienne de la ville de Chengdu confinée, le 1er septembre 2022 dans le sud-ouest de la Chine</p>

Un séisme de magnitude 6,6 a frappé lundi le sud-ouest de la Chine, a annoncé l'Institut d'études géologiques des Etats-Unis (USGS), faisant trembler les immeubles à Chengdu, grande ville confinée en raison du Covid-19.

La secousse a été enregistrée à 12H52 locales (04H52 GMT) dans la province montagneuse du Sichuan, avec une profondeur estimée à 10 kilomètres et un épicentre à environ 43 kilomètres de la ville de Kangding.

Les autorités n'ont fait état d'aucun mort ou blessé dans l'immédiat.

Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux par des internautes montraient des lustres se balancer au plafond ou encore un aquarium rempli de poissons et dont l'eau déborde en raison de la secousse.

Sur d'autres images, on voyait des immeubles trembler et des rochers tomber le long des falaises.

Le Sichuan est régulièrement touché par des tremblements de terre. Le séisme a été ressenti dans plusieurs villes de la province, notamment la capitale régionale Chengdu, qui compte 21 millions d'habitants et située à quelque 200 kilomètres.

La secousse était "relativement forte", a indiqué à l'AFP une habitante qui n'a pas donné son nom complet, Mme Chen. "Certains de mes voisins du rez-de-chaussée ont dit qu'ils (l')avaient ressentie très clairement", a-t-elle ajouté.

La ville de Chengdu a prolongé dimanche le confinement de ses habitants après la découverte ces derniers jours de centaines de nouveaux cas positifs au coronavirus.

Plus de 500 pompiers et secouristes ont été dépêchés vers l'épicentre du séisme, a indiqué l'agence de presse officielle Chine nouvelle. Les autorités ont fait état de plusieurs répliques dans les environs du premier tremblement de terre.

Un habitant de Chongqing, grande municipalité-province pourtant située à plus de 400 kilomètres de l'épicentre, a indiqué à l'AFP que les lampes de son appartement s'étaient mises à trembler.

<p>Carte de Chine localisant le séisme de magnitude 6,6 qui a frappé le pays le 5 septembre</p>

Le Sichuan, très montagneux et connu dans le monde entier pour ses réserves de pandas, est généralement frappé plusieurs fois par mois par des séismes d'intensités variables.

En juin, un séisme de magnitude 6,1 avait déjà secoué la province, faisant au moins quatre morts et des dizaines de blessés.

En mai 2008, un séisme très puissant, de magnitude 7,9, avait fait 87.000 morts ou disparus au Sichuan. La catastrophe avait constitué un choc national.

Parmi les victimes se trouvaient des milliers d'élèves tués dans l'effondrement d'écoles à la construction précaire. La police avait à l'époque arrêté des militants qui tentaient de compter le nombre précis d'enfants morts dans le désastre.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be