Affaire Benalla: l'heure de vérité au Sénat

Publié le à Paris (AFP)

Invraisemblances, incohérences, contradictions, mensonges: la commission des Lois du Sénat dévoile mercredi son rapport d'enquête sur l'affaire Benalla, du nom de l'ex-chargé de mission de l'Elysée soupçonné d'avoir menti sous serment, ce qui pourrait l'exposer à de nouvelles poursuites judiciaires.

Alexandre Benalla a été placé mardi soir pour ne pas avoir respecté son contrôle judiciaire dans l'enquête sur les violences du 1er mai 2018 à Paris qui lui a valu d'être mise en examen.

Au Sénat, à majorité d'opposition, la commission des Lois s'est réunie un peu après 08H00 à huis clos, sous la présidence de Philippe Bas (LR), pour prendre connaissance du rapport de Jean-Pierre Sueur (PS) et Muriel Jourda (LR).

Les conclusions doivent être soumises à ses membres en fin de réunion. Elles seront ensuite rendues publiques au cours d'une conférence de presse, prévue à 11H00, ont indiqué à l'AFP des sources proches de la commission.

Selon ces sources, Philippe Bas et les rapporteurs devraient également soumettre à ses membres une lettre adressée au président du Sénat Gérard Larcher, tirant "les conséquences éventuelles" en termes judiciaires.

Les déclarations antérieures du président Bas comme des rapporteurs ne laissent cependant guère place au doute. Le rapport ne pourra qu'être "sévère" sur les dysfonctionnements des services de l'Etat dans cette affaire.

Les personnes auditionnées par la commission d'enquête depuis fin juillet - plus d'une vingtaine - ont en effet prêté serment et sont donc passibles de cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende en cas de faux témoignage.

La décision finale de saisir ou non la justice reviendra au Bureau du Sénat.

Le premier visé est Alexandre Benalla lui-même. Sans attendre les conclusions de la commission d'enquête, plusieurs sénateurs ont en effet déjà estimé que l'ancien chargé de mission de l'Elysée, avait menti lors de ses auditions.

"On a vu qu'il avait menti devant cette commission d'enquête (...), c'est un avis quand même assez largement partagé au sein de la commission", a assuré mercredi le sénateur LR François-Noël Buffet, vice-président des Lois, sur FranceInfo.

Selon lui, Benalla n'est pas le seul à avoir menti. "M. Crase par exemple a pu éventuellement dire des mensonges, peut-être d'autres par omission", a-t-il avancé.

François Grosdidier, autre sénateur LR membre de la commission des Lois, avait estimé mardi auprès de l'AFP que "le mensonge est caractérisé pénalement" pour M. Benalla.

Dernier volet, le rapport devrait formuler "13 propositions" pour permettre "l'amélioration des conditions" de la protection des chefs de l'Etat et hautes personnalités.

- "Précédent dangereux" -

Dans la majorité présidentielle, les premières critiques ont commencé à fuser. Aurore Bergé, porte-parole de La République en marche, a estimé que la commission d'enquête a "voulu faire de la politique" et crée un "précédent dangereux".

La commission des Lois du Sénat s'était vu attribuer les prérogatives de commission d'enquête pour six mois le 23 juillet après la diffusion d'images montrant Alexandre Benalla en train de molester un manifestant en marge des défilés du 1er mai à Paris.

Dans le même temps, une commission d'enquête analogue faisait long feu à l'Assemblée nationale, dominée par la majorité présidentielle, au grand dam des oppositions.

Les sénateurs se sont d'abord interrogés sur la présence de ce proche collaborateur d'Emmanuel Macron parmi les policiers ce jour-là, officiellement comme simple "observateur".

Très vite ils se sont attachés à déterminer quelle était sa fonction exacte et s'il avait un rôle actif dans la protection du chef de l'Etat, qui relève par principe de services spécialisés.

Ils se sont en parallèle interrogés sur les sanctions prises ou non à son égard après les faits du 1er mai.

Ils ont été très vite confrontés à des "incohérences" sur des questions très précises, comme le permis de port d'arme dont il disposait.

La commission d'enquête a entendu des ministres, des responsables de la police et de la gendarmerie, mais aussi des personnalités du cercle restreint de l'Elysée: Patrick Strzoda, directeur de cabinet du président, Alexis Kohler, secrétaire général de l’Élysée, François-Xavier Lauch, chef de cabinet, ou le général Éric Bio Farina, commandant militaire de la présidence.

Après l'audition retentissante d'Alexandre Benalla en septembre, on pensait le dossier quasiment clos. C'était sans compter sur la "2e affaire Benalla", concernant cette fois l'utilisation de ses passeports diplomatiques après son licenciement.

Nouvelle série d'auditions au Sénat et nouvelle série de questions aussi sur la réalité des sanctions prises à l'égard d'Alexandre Benalla et sur les activités qu'il aurait pu avoir en marge de ses fonctions, en particulier en lien avec un oligarque russe.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Au travail, vous êtes flatté, porté vers de nouvelles responsabilités qui vous font sortir de la routine.

Taureau

Votre bonne expérience de la vie vous permet d’éviter de tomber dans un piège.

Gémeaux

Vous apprenez une bonne nouvelle ou on vous fait une proposition que vous allez paradoxalement avoir beaucoup de mal à gérer.

Cancer

C’est une journée riche en émotions. Si vous êtes seul, une rencontre peut changer votre vie.

Lion

Essayez d’anticiper vos frais et vos charges afin de ne pas être pris au dépourvu.

Vierge

C’est une journée propice aux sentiments, aux émotions, aux sensations fortes. Pour une fois, laissez-vous aller.

Balance

Vous posez les bases d’un nouveau projet qui va rapidement devenir votre principal objectif au cours des jours à venir.

Scorpion

Vous êtes attentif à tout ce qui se passe autour de vous. Vous tirez habilement profit d’une situation.

Sagittaire

Vous cherchez à clarifier votre vie amoureuse. Vous vous sentez complètement perdu pendant quelques jours.

Capricorne

Vous prenez une décision qui va inévitablement surprendre votre entourage. Cela vous amuse.

Verseau

Vous cherchez à vous expliquer avec votre partenaire. Vous ne voulez pas rester sur un regrettable malentendu.

Poissons

Votre vie émotionnelle est en pleine révolution. Vous prenez des décisions importantes pour l’avenir.

Notre sélection d'annonces