Albanie: manifestation tendue devant le siège du gouvernement

Publié le à Tirana (AFP)

Des milliers de manifestants protestaient samedi dans une ambiance tendue devant le siège du gouvernement albanais à Tirana, les forces de l'ordre ayant utilisé à plusieurs reprises des gaz lacrymogènes et des canons à eau pour les repousser, a rapporté une journaliste de l'AFP.

Deux policiers ont été blessés et hospitalisés, alors que quatre manifestants ont été soignés pour troubles respiratoires, a annoncé le ministère de la Santé.

Répondant à l'appel de l'opposition, les manifestants réclamaient le départ du Premier ministre socialiste Edi Rama, au pouvoir depuis 2013, qu'ils accusent de "corruption". Ils ont plusieurs fois forcé un cordon de protection et occupé le parvis devant le siège du gouvernement.

Un groupe d'une centaine de manifestants a d'abord jeté des fumigènes et des pierres en direction de l'immeuble du gouvernement, gardé par un important dispositif policier, en scandant "Rama, va-t-en!".

Plusieurs fenêtres de l'immeuble ont été brisées par des jets de pierres. Une dizaine de manifestants ont également pénétré dans le bâtiment après avoir défoncé la porte d'entrée, avant d'être expulsés par les policiers qui se trouvaient à l'intérieur.

"La situation est hors de contrôle", a déclaré à la presse, au milieu de la foule, Lulzim Basha, chef du Parti démocratique (centre droit), principale force de l'opposition.

Il a accusé la police d'avoir laissé les manifestants s'approcher du bâtiment pour les "inciter à la violence" et permettre à Edi Rama d'en "accuser l'opposition".

Des milliers de manifestants étaient toujours rassemblés devant le siège du gouvernement en début d'après-midi, selon la journaliste de l'AFP.

Edi Rama, 54 ans, qui a entamé en 2017 son second mandat à la tête du gouvernement, avait annoncé la veille qu'il ne serait pas à Tirana pendant la manifestation. Il devait assister à Vlora (sud-ouest), sa circonscription, à un "dialogue" avec les habitants sur le "développement de la ville".

M. Rama est contesté par le Parti démocratique qui a déjà organisé plusieurs manifestations similaires sans toutefois ébranler son gouvernement.

"Le 16 février sera le dernier jour du pouvoir de Rama. Ce régime doit être renversé à tout prix", avait déclaré mercredi Lulzim Basha, lors d'un rassemblement de ses militants.

L'accusant de "collusion avec le crime organisé" et d'avoir "plongé le pays dans la corruption et la misère", l'opposition, composée de cinq partis de centre droit et de centre gauche, réclament la formation d'un gouvernement technique qui serait chargé d'organiser des élections législatives anticipées.

La vie politique albanaise est empreinte d'une très grande violence verbale, droite et gauche échangeant insultes et accusations de corruption ou de liens avec le crime organisé.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Même si cela ne vous enchante pas, vous devez vous plier aux exigences de votre activité.

Taureau

N’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un ami avant de prendre une décision.

Gémeaux

Ne vous mêlez pas systématiquement des affaires des autres. Balayez d’abord devant votre porte.

Cancer

Votre activité professionnelle revient au cœur de vos préoccupations. Vous êtes face à un choix.

Lion

Il n’est pas trop tard pour prendre une bonne résolution financière. Ne vous enfoncez pas davantage.

Vierge

L’ambiance familiale est au beau fixe et votre vie de couple harmonieuse. Que demander de plus ?

Balance

De nouveaux contacts vous ouvrent de belles perspectives dans votre cadre de travail. Vous pouvez les saisir sans crainte.

Scorpion

Vous constatez beaucoup de jalousie tout autour de vous. Vous préférez l’ignorer.

Sagittaire

Optimiste comme souvent vous pouvez l’être, vous vivez aujourd’hui l’instant présent sans vous poser de question.

Capricorne

Vous redoublez de vigilance dans votre cadre professionnel. Vous ne voulez pas prendre le risque de perdre un avantage.

Verseau

C’est le volet financier d’un contrat qui vous préoccupe aujourd’hui. Lisez bien entre les lignes.

Poissons

Vous avez une bonne concentration, idéal si vous devez faire preuve de précision, au travail ou dans une activité.

Notre sélection d'annonces