Algérie: les étudiants manifestent pour la 25e semaine, malgré les vacances

Publié le à Alger (AFP)

Des centaines d'étudiants ont manifesté mardi, pour la 25e semaine d'affilée à Alger, malgré les vacances universitaires et au milieu d'un fort déploiement policier, réclamant inlassablement changement de régime et démocratie.

En plein mois d'août, alors que les établissements universitaires sont fermés, le cortège était moins dense qu'à l'accoutumée, mais les manifestants ont promis de "maintenir la pression" sur le pouvoir chaque mardi.

Ils ont continué de réclamer le départ de tous les acteurs du "système" au pouvoir depuis l'indépendance du pays en 1962 et démenti le chef d'état-major de l'armée, le général Ahmed Gaïd Salah, qui a récemment estimé que les "revendications fondamentales" du mouvement de contestation inédit né le 22 février avaient "été entièrement satisfaites".

"Système dégage!", "Libérez les détenus d'opinion", "Algérie libre et démocratique", "le peuple veut l'indépendance", ont à nouveau scandé les étudiants, accompagnés d'enseignants et de simples citoyens, en progressant sans incidents dans les rues du centre d'Alger.

Ils ont également rejeté le dialogue proposé par les autorités et conspué Karim Younes, ancien président de la Chambre basse et ex-ministre, choisi pour diriger une "Instance nationale de dialogue et de médiation", chargée de définir les modalités d'une présidentielle devant élire un successeur à Abdelaziz Bouteflika, contraint à la démission le 2 avril.

Le "Hirak" (mouvement de contestation) refuse que soit organisée la présidentielle tant que les anciens hauts cadres de la présidence Bouteflika (1999-2019) -le président par intérim Abdelkader Bensalah ou le général Gaïd Salah- sont au pouvoir.

"Nous devons continuer la bataille jusqu'au bout. Jusqu'à ce que l'Algérie soit réellement libre et démocratique", a déclaré à l'AFP Rania, 22 ans, étudiante à l'Ecole des Travaux publics.

Sabrina Kherbi, 19 ans, étudiante à l'Ecole nationale de Statistiques, entend manifester "jusqu'à l'obtention d'une véritable indépendance, avec une liberté d'expression et la justice".

"Pas de généraux au pouvoir!", "Etat civil et non militaire" ont également crié les manifestants en ciblant le général Gaïd Salah, devenu le véritable homme fort du pays depuis la démission de M. Bouteflika.

"Les étudiants ont le souffle long et ils continueront (...) jusqu'à satisfaction de leurs revendications", a déclaré Hamid Mesbah, 20 ans, étudiant à l'Université d'Alger.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

La bonne conjoncture astrale vous rend plus positif, mieux armé pour affronter les difficultés à venir.

Taureau

Si vous avez été concerné par des difficultés familiales, les choses vont bientôt rentrer dans l’ordre.

Gémeaux

Vous trouvez une solution à un problème juridique ou administratif qui dure depuis des mois. Vous tournez la page.

Cancer

Votre partenaire est concerné par des questions d’argent qui plombent inévitablement l’ambiance dans votre couple.

Lion

Un rapport de force avec une personne liée à votre domaine professionnel vous met des bâtons dans les roues.

Vierge

Vous vous réfugiez dans votre coquille où tout doit n’être qu’ordre et tranquillité.

Balance

Ne vous laissez pas avoir par des compliments. Vous risquez de tomber dans un piège.

Scorpion

Vous venez de vous disputer avec quelqu’un ? Restez en retrait. Toute tentative d’explication risque de mal tourner.

Sagittaire

Vous avez le sens de l’opportunité et réagissez très rapidement si une bonne affaire se présente.

Capricorne

Même coincé par de multiples contretemps vous parvenez toujours à avancer, à tirer profit des situations les plus difficiles.

Verseau

Vous êtes positif, votre moral est bon. Vous êtes un moteur pour les autres. Vous êtes forcément sollicité.

Poissons

Écoutez votre intuition avant de vous laisser séduire. Les apparences sont parfois trompeuses.