Angleterre: Manchester United rate la marche, Everton en profite

Publié le à Londres (AFP)

Vainqueur de la lanterne rouge Sheffield United (1-0), Everton a profité du nul entre Leicester et Manchester United (2-2) et de la défaite de Chelsea à Arsenal (3-1) pour s'emparer de la 2e place de Premier League, à l'occasion du traditionnel Boxing Day.

. Everton rafle la mise

Dans une journée où quatre équipes se disputaient la deuxième place du classement, c'est Everton, qui avait le match le plus facile, qui a tiré son épingle du jeu.

En déplacement chez le dernier du classement, Sheffield United, qui n'a pris que 2 points en 15 journées, les Toffees se sont contentés d'un but en fin de match par Gylfi Sigurdsson, d'une frappe croisée, pour s'assurer les trois points.

Cela porte leur total à 29 unités, deux de moins que leur prestigieux voisin Liverpool qui reçoit dimanche l'avant-dernier, West Bromwich Albion, mais un de mieux que Leicester, 3e.

Fidèle à son style peu séduisant mais diablement réaliste, les hommes de Carlo Ancelotti, privés de Richarlison et James Rodriguez, ont su contenir les assauts courageux mais désordonnées de Sheffield.

Avec 6 succès sur 9 remportés par un but d'écart, Everton reste bel et bien dans la course au titre.

. Un point c'est tout pour les Red Devils

Intraitables à l'extérieur jusqu'alors, avec 6 succès en autant de matches, Manchester United a laissé filer les trois points dans un match où il a mené deux fois.

Doublés par Everton, les Red Devils glissent au 4e rang avec (27 pts), mais un match en moins.

"Un point, ce n'est pas le pire des résultats, mais on est déçus de ne pas repartir avec les trois points", a admis l'entraîneur mancunien Ole Gunnar Solskjaer.

Le nul doit beaucoup à Bruno Fernandes, passeur décisif sur l'ouverture du score de Marcus Rashford (0-1, 23e) et auteur du 2-1, bien lancé par Edison Cavani, entré sur la pelouse 4 minutes plus tôt (78e).

Depuis son arrivée en Premier League, il y a onze mois, Fernandes est impliqué directement dans plus de la moitié des 60 buts inscrits par son équipe en championnat, avec 18 buts et 13 passes décisives.

Mais cela n'a pas suffi pour Manchester United.

Harvey Barnes avait déjà remis les équipes à égalité d'une frappe parfaite de 20 mètres (1-1, 31e) et à 5 minutes du terme, l'inévitable Jamie Vardy a permis à son équipe d'égaliser même si son tir a été redressé par Alex Tuanzebe dans ses cages (2-2, 85e).

. Arsenal se donne de l'air

Au plus mal en championnat avant ce match, Arsenal a redressé la tête avec un succès probant (3-1) contre Chelsea, le premier en championnat depuis le 1er novembre.

Désormais au 14e rang, les Gunners prennent 6 points d'avance sur la zone rouge, alors que leurs voisins du sud londonien sont les grands perdants de la journée, à la 7e place à 6 points de Liverpool.

L'ouverture du score est venue sur un penalty obtenu avec malice par Kieran Tierney et transformé sans état d'âme par Alexandre Lacazette (1-0, 35e).

Juste avant la pause, Granit Xhaka a ajouté un magnifique coup franc direct (2-0, 44e), avant que Bukayo Saka ne trouve la lucarne opposée sur un centre-tir (3-0, 56e).

En fin de match, Arsenal s'est fait peur, Tammy Abraham réduisant la marque (3-1, 85e) avant que Jorginho ne rate un penalty à la toute fin du temps réglementaire.

. Manchester City déroule

Facile vainqueur d'un Newcastle bien faible, Manchester City se rapproche encore un peu de la tête avec un succès (2-0).

Les Citizens se hissent au 5e rang avec 26 points, 5 de moins que Liverpool, mais ils ont eux aussi un match en retard à disputer.

En dépit d'une domination souvent stérile, City a trouvé deux fois la faille, d'abord par Ilkay Gündogan servi en retrait avec lucidité et sang-froid par Raheem Sterling (1-0, 13e), puis par Ferran Torres, opportuniste pour reprendre un centre mal dégagé par la défense des Magpies.

La défaite de Chelsea profite à Aston Villa vainqueur de Crystal Palace 3-0 tout en ayant joué toute la seconde période à 10 et qui s'empare de la 6e place à 3 points du podium avec deux matches en moins.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info