Après les inondations meurtrières, l'Aude meurtrie panse ses plaies

Publié le à Villegailhenc (France) (AFP)

Après les pluies diluviennes ayant provoqué des inondations ayant fait au moins 12 morts, l'Aude commençait mardi à panser ses plaies et à évaluer l'ampleur des dégâts: "on essaye de régler les problèmes les uns après les autres".

Cet "épisode méditerranéen de type cévenol", qui figure parmi les intempéries les plus meurtrières depuis une dizaine d'années, a fait selon le dernier bilan de la préfecture 12 morts: 6 à Trèbes, 2 à Villegailhenc, 1 à Villardonnel, 1 à Villalier, 1 à Carcassonne et 1 à Saint-Couat d'Aude. Il y a en outre neuf blessés et deux personnes disparues.

L'épisode est quasiment terminé, seule l'Aude reste encore en vigilance rouge pour les crues.

"A ce stade, plus de 70 communes sont touchées. Mais quand on aura fait le bilan, on aura dépassé les 100/120 communes avec des gradations dans les dégâts", a indiqué à l'AFP le préfet Alain Thirion.

Mardi matin, 1.500 foyers étaient encore privés d'électricité contre 7.800 lundi matin, 3.300 postes de téléphone fixe coupés et 10.000 habitants sans eau potable. "On a distribué des milliers de bouteilles d'eau à la population", a-t-il précisé.

- "on va déblayer" -

À Villegailhenc, où deux habitants ont perdu la vie, les camions de pompiers ont laissé la place aux pelleteuses.

Elles remplissent d'immenses bennes à ordures, pleines de fauteuils, frigo, bibelots et souvenirs des sinistrés. "Pour l'instant, on a rempli trois-quatre bennes de quatorze tonnes, mais il y en a encore partout dans le reste de la ville", explique Fabrice Rouaned, conducteur de pelleteuse.

Lundi, "la priorité, c'était de sortir les voitures qui s'étaient envolées et entassées n'importe comment. Aujourd'hui c'est un autre travail, on va déblayer tout ce que les gens sortent de chez eux", poursuit-il

Maxime Jarne, directeur d'une entreprise de crème glacée à Carcassonne, ne travaillera pas pendant quelques jours: "On n'a plus de vision à long terme, on essaye de régler les problèmes les uns après les autres".

- "on est maudit" -

Une habitante du village de Villedubert, dont le mari, Jean Mazières, avait été tué en mars à Carcassonne lors des attentats islamistes, a perdu ses parents octogénaires, morts noyés dans leur habitation à Trèbes.

"C'est horrible. La veuve a perdu ses deux parents. Tous les jours des infirmières venaient s'occuper d'eux. Ils habitaient près du fleuve à Trèbes", a indiqué à l'AFP une voisine du couple décédé, elle-même inondée, Valérie Puerta.

"Ça fait beaucoup pour une petite ville comme Trèbes, on est maudit, c'est pas possible", a souligné Nicole, une autre habitante, les pieds dans la boue, en attendant l'aide de ses enfants pour évacuer ses meubles.

Empilement de voitures, amas de branches d'arbres que les employés de la ville tentaient de dégager à la tronçonneuse, gravats sur la route, cuve de fioul retournée et boue omniprésente, la ville de Trèbes offrait encore mardi un spectacle de désolation.

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a salué la "résilience" des professionnels de santé de l'hôpital de Carcassonne, "très gravement touché par les inondations". "Les ascenseurs sont toujours non fonctionnels ce (mardi) matin, et donc un certain nombre d'interventions ont dû être déprogrammées, il a fallu vérifier que nous puissions dialyser les personnes qui (en) avaient besoin", a-t-elle ajouté.

Il est tombé en quelques heures l'équivalent de trois mois de pluie: entre 150 et 300 mm d'eau sur l'agglomération de Carcassonne, selon Météo France.

- poursuite des secours -

Et les opérations de secours se poursuivaient mardi matin. Ainsi, à l'entrée de Narbonne, des pompiers sont allés chercher un homme de 92 ans, dont la maison a été envahie par plus d'un mètre d'eau, a constaté un journaliste de l'AFP.

La commune de Cuxac d?Aude était encore isolée mardi matin, toutes les routes étant submergées, selon Claudine Laurens, 1ère adjointe au maire de cette ville de 4.300 habitants située le long de l?Aude.

Le président Emmanuel Macron, qui se rendra dans l'Aude "dès que possible" selon l'Elysée, a exprimé lundi "l'émotion et la solidarité de toute la nation envers les victimes. Mais encore aucune date n'a été annoncée.

cdu-est-mh-hg-cpy/shu

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Votre activité professionnelle s’accélère. Vous devez prendre une décision dans une certaine urgence.

Taureau

Sur le plan financier, vous avez tout intérêt à mettre de l’ordre dans vos affaires.

Gémeaux

Surveillez votre alimentation. Il convient de manger mieux pour vous maintenir en forme durablement.

Cancer

Vous faites preuve d’une grande constance dans le cadre de votre travail.

Lion

Vous conservez coûte que coûte votre sang-froid dans le cadre familial. Vous vous gardez bien de donner votre avis.

Vierge

Les obstacles que vous rencontrez ne vous empêchent pas d’atteindre le but fixé. Vous êtes déterminé.

Balance

Vous mettez en avant une question financière en rapport avec votre patrimoine. Vous voyez loin.

Scorpion

Au travail, vos idées sont excellentes. Vous avez une bonne intuition lorsqu’il s’agit de débusquer la bonne affaire.

Sagittaire

Vous êtes épanoui, heureux dans votre couple. Vous ne faites rien l’un sans l’autre.

Capricorne

Votre situation matérielle est confortable et cela n’échappe pas à certaines personnes. Faites attention !

Verseau

Vous voulez vous perfectionner au travail. Vous aspirez à progresser, à sortir de votre zone de confort.

Poissons

Votre susceptibilité amplifie les choses de façon démesurée. Vos paroles dépassent vos pensées.

Facebook