Avant Zuma, d'autres dirigeants arrêtés pour corruption

Publié le à Paris (AFP)

Plusieurs anciens chefs d'État ou de gouvernement ont été incarcérés ces dernières années à la suite de scandales financiers, à l'image de l'ex-président sud-africain Jacob Zuma.

- Afrique -

- SOUDAN: le président déchu Omar el-Béchir (1989-2019), a été condamné fin 2019 à deux ans de prison pour "corruption".

- MAURITANIE: l'ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz (2008-2019) a été écroué en juin 2021 dans le cadre d'une enquête pour corruption présumée.

- ALGERIE: deux ex-Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, déjà écroués pour d'autres scandales de corruption, ont été condamnés en 2020 à 12 ans de prison.

- Europe -

- ROUMANIE: l'ancien Premier ministre Adrian Nastase (2000-2004), condamné à quatre ans et demi de prison dans deux affaires de corruption, a été incarcéré en 2012. Libéré par anticipation en 2013, il a été écroué quelques mois en 2014 après une condamnation pour avoir reçu des pots-de-vin.

- SERBIE-ET-MONTENEGRO: l'ancien président Svetozar Marovic a été condamné en 2016 à trois ans et dix mois de prison pour corruption. Il a été l'unique président de l'union Serbie-et-Monténégro de 2003 à 2006, année où le Monténégro a proclamé son indépendance.

- MOLDAVIE: l'ancien Premier ministre Vlad Filat (2009-2013) a été condamné en 2016 à neuf ans de prison. Il était accusé d'avoir détourné 260 millions de dollars.

- CROATIE: le Premier ministre Ivo Sanader (2003-2009) a été condamné en 2012 à dix ans de prison pour corruption et incarcéré, accusé d'avoir touché des pots-de-vin du géant énergétique hongrois MOL.

Visé dans plusieurs affaires, il a été condamné en avril 2020 pour le détournement de plusieurs millions d'euros. Il purgeait déjà une autre peine de prison depuis un an pour avoir touché un pot-de-vin de 2,3 millions d'euros dans un autre dossier.

- PORTUGAL: en avril 2021, plus de six ans après une retentissante arrestation, l'ex-Premier ministre José Socrates a été renvoyé en procès pour blanchiment et falsification de documents, mais a bénéficié d'un non-lieu concernant les accusations de corruption.

Il avait été placé en détention provisoire pendant neuf mois, puis assigné à résidence pendant six semaines.

- Amérique latine -

- GUATEMALA: Accusé de détournement de fonds, l'ancien président Alfonso Portillo (2000-2004) a été incarcéré à partir de 2010 au Guatemala, puis extradé en 2013 vers les Etats-Unis, où il a passé plus d'un an en prison.

L'ex-président du Guatemala Otto Perez a été placé en détention provisoire au lendemain de sa démission en 2015, accusé d'avoir organisé un réseau de corruption et perçu des pots-de-vin. La justice a décidé de le juger pour corruption.

- PEROU: l'ex-président Ollanta Humala (2011-2016), sous le coup d'une enquête, a passé neuf mois en détention provisoire entre 2017 et 2018 pour corruption dans l'affaire Odebrecht.

L'ancien président Alberto Fujimori (1990-2000) a été condamné en 2009 à 25 ans de prison pour crimes contre l'humanité et corruption.

- BRESIL: l'ex-président Luiz Inacio Lula da Silva, dit Lula (2003-2010), a notamment été accusé d'avoir perçu des pots-de-vin.

Il a purgé 18 mois de réclusion entre 2018 et 2019, avant d'être libéré par décision de la Cour suprême. Ses condamnations ont été annulées.

- Asie -

COREE DU SUD: Première femme présidente du pays, Park Geun-Hye est destituée en 2017 dans le cadre d'un retentissant scandale de corruption. En janvier 2021, elle est définitivement condamnée à 20 ans de prison.

PAKISTAN: l'ex-Premier ministre Nawaz Sharif, destitué en 2017 pour corruption présumée et emprisonné, a été libéré sous caution en octobre 2019 pour raisons médicales.

KIRGHIZSTAN: l'ancien président Almazbek Atambaïev (2011-2017) a été condamné en 2020 à 11 ans de réclusion pour corruption. La justice a décidé de réexaminer cette affaire.

L'ancien prémier ministre Omourbek Babanov (2011-2012) a été arrêté en mai 2021 dans le cadre d'une enquête pour corruption.

En 2019, deux anciens Premiers ministres, Sapar Issakov (2017 à 2018) et Jantoro Satybaldiïev (2012-2014), ont été condamnés à de peines d'emprisonnement pour corruption.

- Moyen-Orient -

ISRAEL: l'ancien Premier ministre Ehud Olmert (2006-2009) a été condamné à 27 mois de prison pour des scandales de corruption. Il a été libéré en juillet 2017 après un an et quatre mois en détention.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info