Biden dans le Michigan pour donner plus de relief à ses grands projets économiques et sociaux

Publié le à Washington (AFP)

Le président américain Joe Biden a pris mardi le chemin du Michigan pour vanter ses gigantesques projets économiques et sociaux, actuellement bloqués au Congrès, et que la Maison Blanche peine à rendre concrets pour le grand public.

Le démocrate se rend dans l'Etat de la région des Grands Lacs, dans le nord du pays, pour visiter un centre de formation syndical, et prononcer un discours.

Il a choisi un secteur où l'ancien président Donald Trump l'a devancé de peu lors de la dernière présidentielle.

Et où l'élue locale à la Chambre des représentants, Elissa Slotkin, fait partie des parlementaires démocrates pas encore tout à fait convaincus par les pharaoniques projets présidentiels.

L'objectif de Joe Biden est, loin des tractations à Washington bien difficiles à suivre pour cette classe moyenne américaine qu'il veut séduire, de vanter de nouvelles routes, une eau plus propre, des aides à la garde d'enfants ou des remboursements de lunettes.

La Maison Blanche, dans un mémo transmis aux journalistes, a fourni une avalanche de chiffres et d'informations, censés rendre tous ces projets plus concrets.

Le Michigan compte par exemple plus de 1.200 ponts en mauvais état. Les familles y dépensent environ 10.400 dollars par an pour la garde d'un jeune enfant, un montant que l'administration promet de diviser par deux au moins, pour les ménages aux revenus faibles ou moyens.

Avant le départ, l'ancien sénateur a toutefois pris le temps de discuter, en visioconférence, avec des représentants démocrates centristes pas encore convaincus par ses projets.

Il avait fait de même lundi avec les élus les plus à gauche de la Chambre des représentants, qui veulent au contraire dépenser massivement pour corriger les inégalités et lutter contre le changement climatique.

Joe Biden veut investir 1.200 milliards de dollars dans les infrastructures physiques, le volet le plus concret et le plus consensuel de son programme.

Mais il entend aussi développer les prestations sociales. Annoncée à 3.500 milliards de dollars, la facture de ce volet social est l'enjeu principal des discussions entre démocrates.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info