Bleus: Griezmann et Digne, Deschamps sort sa carte jeune

Publié le à Paris (AFP)

En convoquant pour la première fois l'attaquant Antoine Griezmann, 22 ans, et le défenseur Lucas Digne, 20 ans, pour le match amical face aux Pays-Bas mercredi, le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps espère les voir apporter du sang neuf dans la maison Bleue, à 100 jours du Mondial brésilien.

Si la présence dans les 24 de Griezmann, qui effectue une remarquable saison au sein de la Real Sociedad, était attendue, celle de Digne, doublure de Maxwell au Paris SG mais souvent performant à chaque fois qu'il joue, constitue la surprise du chef Deschamps, à qui on prêtait plutôt l'intention d'appeler Layvin Kurzawa, révélation et titulaire à l'AS Monaco au même poste de latéral gauche.

. Griezmann comme Ribéry en 2006 ?

Franck Ribéry, également plébiscité de toutes parts, avait été appelé au dernier moment par Raymond Domenech pour le Mondial-2006. Rapidement propulsé titulaire aux côtés de Zidane and co, Francky avait finalement été l'atout fraîcheur des Bleus jusqu'à la finale perdue contre l'Italie. Il est trop tôt pour savoir si Griezmann connaîtra pareille ascension, mais sa première convocation est précédée d'un même vent d'espoir à quelque 100 jours du Mondial brésilien.

Auteur de 15 buts en Liga, ce qui en fait l'actuel meilleur buteur français des championnats européens, Griezmann est pétri de qualités aux yeux de Deschamps. "Il est efficace, il marque beaucoup de buts, en fait marquer, il évolue dans plusieurs positions sur les côtés, dans l'axe, il a beaucoup de justesse technique, c'est pour ça que je l'ai appelé."

Le natif de Mâcon présente en effet l'avantage d'être polyvalent, mais c'est certainement sur le côté droit de l'attaque, où personne n'a réussi à s'imposer, que "DD" devrait le mettre à l'épreuve. "Il peut jouer dans l'axe, mais il a ses repères sur les côtés, gauche ou droite, où il est très performant."

Philippe Montanier, qui fut son entraîneur à la Real Sociedad (2011-2013), partage l'analyse: "il joue bien partout. Je l'ai fait jouer à gauche, dans l'axe tout seul, à droite. Il a les jambes et le coffre".

Et le mental pourrait-on ajouter à propos du seul joueur, parmi les cinq Espoirs sanctionnés dans l'affaire de la virée nocturne des Espoirs en 2012, à avoir poursuivi sa progression et ses rêves en Bleu. Redevenu sélectionnable depuis le 1er janvier, il est à présent récompensé.

Si la voie de la rédemption lui pave celle menant au Brésil, c'est un gros pari qui attend Griezmann, précédé malgré son jeune âge d'une réputation d'homme des grands rendez-vous, comme la semaine passée contre le Barça contribuant d'un but et d'une passe décisive au succès basque (3-1). Le genre de performance dont ne saurait se passer la France...

. Digne, le petit arrière qui monte, qui monte

On attendait Kurzawa pour une première, voire Gaël Clichy pour la continuité, c'est finalement Lucas Digne qui a surgi pour bouleverser la hiérarchie dans le couloir gauche. Si les qualités du champion du monde des moins de 20 ans ne font aucun doute, c'est le contexte de sa saison au Paris SG, où il est l'habituel remplaçant du Brésilien Maxwell, qui rendait sa convocation en A difficilement envisageable.

"Ces derniers temps, Lucas joue peu, a d'ailleurs reconnu Deschamps, même si depuis le début de saison il a joué une vingtaine de matches (13 avec Paris, 7 avec les Espoirs, ndlr). Mais c'est sa 3e saison en Ligue 1, il a joué la Ligue des champions la saison passée avec Lille (et cette année avec le PSG, ndlr), il est champion du monde des U20."

Une belle carte de visite qui illustre toute l'expérience accumulée de la part d'un joueur dont le destin en Bleu n'était qu'une question de temps.

Son "peu de temps de jeu ne l'empêche pas d'être performant lorsque Laurent Blanc fait appel à lui au PSG ou quand Willy Sagnol le fait jouer" en Espoirs, a encore plaidé "DD".

En faisant appel à Digne, Deschamps est manifestement prêt à lancer dans le grand bain un joueur d'avenir en mesure, non pas uniquement de succéder à Patrice Evra, mais de le concurrencer dès à présent. Et si ses apparitions en Bleu sont à la hauteur de celles avec Paris...

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.