Bleus: un ancien et trois novices à Clairefontaine

Publié le à Clairefontaine-en-Yvelines (France) (AFP)

Le rassemblement de l'équipe de France s'est ouvert lundi avec le retour du meilleur buteur en activité, Olivier Giroud, et les premiers pas de Christopher Nkunku, Jonathan Clauss et William Saliba, appelé de dernière minute après le forfait de Benjamin Pavard.

C'est le choc des générations à Clairefontaine: convoqué pour remplacer le blessé Karim Benzema, "l'ancien" Giroud rencontre le "benjamin" Saliba, capitaine des Espoirs tricolores qui rejoint les grands pour la première fois, à 20 ans.

L'avant-centre de 35 ans a remis les pieds dans le Château des Yvelines neuf mois après la dernière fois, mais sa présence ressemble plutôt à une dernière danse qu'à un retour durable.

Etre relégué dans la hiérarchie des attaquants, avec son statut de champion du monde et de deuxième meilleur buteur de l'histoire des Bleus (46 buts en 110 sélections), "c'est très difficile à vivre, pour ne pas dire impossible", a affirmé lundi le sélectionneur Didier Deschamps, corrélant la présence de Giroud à l'absence de l'inamovible titulaire Benzema.

Le N.9 de l'AC Milan devra donc se montrer ultra efficace face à la Côte d'Ivoire, vendredi à Marseille, puis contre l'Afrique du Sud à Lille le 29 mars, s'il veut avoir une chance de faire trembler le record de buts de Thierry Henry (51 buts)... et espérer revenir en juin.

Giroud ne croisera pas la route de Pavard, à l'isolement après un test positif au Covid-19 au sein du Bayern Munich, et contraint au forfait.

"Le protocole en vigueur en Allemagne pour la reprise des joueurs" touchés ne permettait pas au champion du monde 2018 de se rendre au centre d'entraînement des Yvelines, a précisé la Fédération française lundi.

- Saliba, joyeux anniversaire -

Pour son remplaçant Saliba, initialement appelé chez les Espoirs, l'histoire est belle: il fêtera ses 21 ans jeudi à Marseille, où le joueur prêté par Arsenal évolue et où les Bleus se rendent pour le premier des deux amicaux de mars, programmé le lendemain.

"C'est un bon défenseur dans le duel, il est rapide, il a un bon jeu de tête, il dégage beaucoup de sérénité, même si ces (jeunes) joueurs ont parfois des petits excès dans la relance", a commenté Deschamps.

Arrivés dans l'après-midi dans leur château des Yvelines, les Bleus ouvrent leur dernière semaine internationale sans match officiel avant la Coupe du monde au Qatar, prévue du 21 novembre au 18 décembre.

Après avoir levé l'incertitude Pavard, le staff tricolore va devoir gérer le cas de Lucas Digne, victime d'une blessure musculaire le 13 mars avec Aston Villa et absent samedi lors de la réception d'Arsenal en Premier League.

Avec un premier match programmé vendredi au stade Vélodrome, le latéral gauche dispose néanmoins de plusieurs jours pour se requinquer et pourra passer son tour sans problème lors du premier entraînement programmé à 17h30, séance traditionnellement très légère, où aucun joueur de champ n'est attendu lundi.

- Clauss au milieu des stars -

Les novices Christopher Nkunku et Jonathan Clauss devront probablement attendre mardi pour se frotter à leurs prestigieux partenaires sur la pelouse de Clairefontaine.

L'attaquant de Leipzig (24 ans) est récompensé de sa saison magistrale (26 buts toutes compétitions confondues) tandis que le latéral droit de Lens vit une première convocation inespérée à 29 ans.

Après avoir découvert la Ligue 1 sur le tard, en 2020, le natif de Strasbourg se retrouve propulsé du jour au lendemain aux côtés des stars Paul Pogba, N'Golo Kanté, Antoine Griezmann, Kylian Mbappé et Hugo Lloris.

Celui qui n'a jamais disputé le moindre match de Coupe d'Europe vit un rêve éveillé depuis l'annonce de liste: il a reçu une ovation de son public samedi à Lens, agitant un immense drapeau tricolore sous les vivats.

"L'histoire est belle car ce n'est pas un parcours habituel, il est arrivé tard au très haut niveau. Mais ce n'est pas la fête à Jonathan, ce n'est pas son jubilé, il ne doit pas considérer ça comme une finalité", a recadré Deschamps. "Il y a beaucoup d'émotions mais je ne suis pas là pour faire des cadeaux. Il ne faut pas oublier qu'il est là car il le mérite."

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info