Brésil: la justice ordonne à Vale de suspendre ses activités dans le Para

Publié le à Rio de Janeiro, 15 août 2015 (AFP)

Un tribunal de Brasilia a ordonné au géant minier brésilien Vale de suspendre ses activités d'extraction dans la mine de nickel Onça Puma, dans l'Etat amazonien du Para, et de dédommager les Indiens de la région.

La décision de justice publiée dans un communiqué samedi répond à une demande du parquet de la ville de Redençao (sud-est du Para).

Elle ordonne que Vale verse immédiatement un million de réais (quelque 300.000 dollars) par mois à chacun des trois villages indiens, de l'ethnie Xikrin, de la région de Cateté, où la rivière du même nom est polluée par des métaux lourds.

Parmi les problèmes provoqués par cette pollution figurent la malformation des foetus et des maladies graves, affirme le parquet.

Ce dernier souligne que "les impacts avaient été prévus dans des études réalisées par l'entreprise Vale elle-même mais que, jusqu'à présent, aucune forme de compensation n'a été effectuée".

Selon le parquet, les activités dans la mine de Onça Puma -- qui a commencé à produire en 2011- sont les responsables de la pollution et la compensation financière servirait à ce que la population indigène s'adapte à la nouvelle réalité puisqu'elle ne peut plus pêcher ou se baigner dans la rivière.

Vale a indiqué, selon le quotidien O Globo samedi, que'"elle avait déjà fait appel pour reprendre ses activités dans la mine" qui sont "dûment autorisées par le secrétariat à l'Environnement du Para".

cdo/az

VALE

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info