C1: Paris poursuit son sans-faute contre Bruges grâce à un triplé de Mbappé

Publié le à Bruges (Belgique) (AFP)

Avec le retour en forme de Kylian Mbappé, Paris reste plus que jamais injouable en Ligue des champions : le PSG, vainqueur mardi sur le terrain de Bruges (5-0), a décroché avec panache sa troisième victoire d'affilée, s'ouvrant en grand la voie vers les huitièmes de finale.

Dans un stade "à l'anglaise" plein à craquer, les coéquipiers de Thomas Meunier n'ont pas vécu le vacarme assourdissant subi à Istanbul. Cela ne les a pas empêché d'infliger une correction au champion de Belgique, toujours sans Neymar, blessé.

Grâce à qui ? Au phénomène Mbappé, auteur d'un incroyable triplé juste après son entrée en jeu (61e, 79e, 83e), et Mauro Icardi (7e, 63e) !

Avec 9 points, le club parisien caracole en effet en tête de son groupe, reléguant à cinq longueurs le Real Madrid, vainqueur de Galatasaray (1-0).

Et si le club turc avait réussi à tenir en échec les joueurs de Zinédine Zidane, Paris serait même devenue la première équipe de l'histoire de la compétition européenne à décrocher sa qualification après seulement trois matches de groupe !

- Icardi, finition diabolique -

En attendant de valider officiellement le billet pour le tour suivant lors du match retour, le 6 novembre au Parc des Princes, les hommes de Thomas Tuchel ont de nouveau montré à Bruges leur capacité à réussir leurs entame de matches.

A la suite d'un long ballon impeccable de Thiago Silva à destination de Di Maria, l'ange argentin a parfaitement servi Icardi, qui a repris au premier poteau pour ouvrir le score d'entrée de jeu (7e, 1-0). Avec le même sang froid affiché il y a trois semaines contre Galatasaray (1-0).

Une action éclair, symbole de la connexion spéciale entre les deux natifs de Rosario, à l'image du premier des deux buts de Di Maria inscrit vendredi à Nice (4-1), à la suite d'une déviation parfaite de son compatriote.

Irrésistible depuis le début de saison, Di Maria enchaîne les actions de classe comme s'il vivait, à 31 ans, la meilleure forme de sa carrière. Sur une transversale aveugle aussi brillante qu'innatendue de Choupo-Moting, "Angel", un temps surpris, a toutefois manqué son duel face à Mignolet (15e). Sa seule fausse note de la soirée.

Paris a souvent laissé le contrôle du ballon aux locaux pleins d'envie mais trop maladroits dans le dernier geste pour inquiéter la charnière Thiago Silva - Presnel Kimpembe, encore étanche pour la troisième fois de suite.

- Mbappé, entrée fracassante -

Jamais inquiétés, les deux molosses parisiens ont éteint la plupart des tentatvies belges, malgré la fougue et le talent indéniable des jeunes Krépin Diatta (20 ans) et Emmanuel Dennis (21 ans).

Seul le dégagement raté de Navas sur De Ketelaere a provoqué un grand frisson auprès des miliers d'ultras parisiens, bruyants dans l'ensemble... sauf à ce moment. Une bourde finalement sans conséquence (32e) !

De quoi précipiter peu après le retour des vestiaires l'entrée en jeu de Mbappé à la place de Choupo-Moting (52e). Et à peine dix minutes plus tard, l'international français s'est montré décisif en reprenant de la tête un ballon renvoyé par Mignolet sur un centre de Di Maria (61e, 2-0).

Le début du "show" de l'international français. Dans la foulée, il a adressé une passe décisive à Icardi, qui s'est offert le doublé (63e, 3-0).

Positionné en pointe après la sortie du buteur argentin, "KM" à continué à faire des misères à la défense belge... jusqu'à réussir un un triplé supersonique ! Après avoir dribblé Mignolet et marqué dans le but vide (79e), le champion du monde français a trompé son vis-à-vis d'une frappe imparable (83e). Prodigieux.

Condamné au repos lors de la dernière trêve internationale en raison d'une gêne musculaire persistante, Mbappé avait fait son retour gagnant à Nice. Au vu de sa prestation XXL à Bruges, il n'y a plus guère de doutes sur son état de forme : Marseille, prochain adversaire du PSG dimanche lors du "clasico" français, peut se faire du souci...

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Ne vous mêlez pas des affaires des autres. Cela risque de se retourner contre vous.

Taureau

Vous n’êtes pas assez méfiant. Vous tendez un peu trop à faire confiance au dernier qui a parlé.

Gémeaux

Vous déplorez l’attitude de quelqu’un. Vous êtes le premier à critiquer. Mais êtes-vous exemplaire ?

Cancer

Vous vous sentez très pessimiste. Vous ne trouvez pas encore de solution à un problème récurrent.

Lion

Vous tendez à douter de l’amour que vous porte votre partenaire. Ne vous dévalorisez pas dans la mesure où il n’y a aucune raison.

Vierge

Vous pouvez compter sur les bons conseils d’un proche. Vous avez le sentiment d’être écouté et compris surtout.

Balance

Vous culpabilisez par rapport à un achat, une dépense que vous regrettez. Vous ne pouvez plus revenir en arrière.

Scorpion

Vous commettez une erreur dans le cadre de votre travail. Vous êtes contraint de tout recommencer. Vous détestez cela !

Sagittaire

Vous n’êtes pas trop sûr de vous. Mais rassurez-vous, ce manque de confiance est vraiment passager.

Capricorne

Vous prenez le temps de réfléchir à une proposition professionnelle. Vous décortiquez tout et ne laissez rien au hasard.

Verseau

Vous remettez à plus tard une dépense qui sans doute peut attendre. Seuls quelques uns d’entre-vous pourraient craquer.

Poissons

Vous avez un problème avec l’image que vous donnez aux autres. Vous êtes mal dans votre peau.

Notre sélection d'annonces