Canada: soutien aérien de l'armée pour lutter contre les incendies dans l'ouest du pays

Publié le à Montréal (AFP)

L'armée canadienne va apporter un soutien aérien pendant deux semaines à la province de Colombie Britannique où quelque 180 incendies continuaient à faire rage après une vague de chaleur inédite, a indiqué dimanche le ministre de la sécurité publique Bill Blair.

Les forces canadiennes "fourniront un soutien aérien pour aider les régions touchées par les feux de forêt jusqu'au 19 juillet", a tweeté le ministre, soulignant que le gouvernement fédéral avait approuvé une demande d'assistance de la province pour lutter contre les "incendies de forêt dévastateurs".

Quelque 184 feux, souvent provoqués par des éclairs, étaient toujours actifs dimanche en Colombie Britannique, dont 41 se sont déclarés dans les deux derniers jours, selon le tableau de bord du service des incendies de la province.

Une vingtaine d'ordres d'évacuation ou d'alertes d'évacuation - appelant les habitants à se tenir prêts à partir rapidement - étaient en vigueur dans la province.

L'armée contribuera à "assurer le transport aérien du personnel, des fournitures et de l'équipement vers et hors des zones touchées par les incendies en Colombie-Britannique" et aidera à "soutenir une évacuation dans une situation d'urgence si nécessaire", a précisé la Sécurité publique dans un communiqué.

Le ministre de la Défense Harjit Sajjan avait annoncé dès vendredi la mise en place d'un centre d'opérations à Edmonton, dans la province voisine d'Alberta, où jusqu'à 350 soldats doivent apporter un soutien logistique à la lutte contre le feu.

Au moins deux personnes ont perdu la vie dans l'incendie de la petite localité de Lytton ravagée par les flammes, les premières victimes connues des feux de forêt.

Des enquêteurs ayant enfin pu se rendre sur place, le service de médecine légale de la province a annoncé samedi soir que les dépouilles de deux personnes avaient été retrouvées, indiquant que les constatations réalisées sur place semblaient confirmer les déclarations d'un membre de leur famille.

Un habitant de Lytton, Jeff Chapman, avait raconté à la chaîne CBC avoir assisté, impuissant, à la mort de ses parents lorsqu'un poteau électrique s'était abattu sur leur abri.

Lytton, devenue le symbole de la crise en cours après avoir battu le record historique de chaleur au Canada avec 49,6 degrés Celsius, a été détruite à 90% par l'incendie.

Le sinistre avait débuté mercredi, mais les autorités ont attendu de s'assurer qu'il n'y ait plus de danger, notamment de fumées toxiques, pour envoyer une équipe sur place samedi.

Le service de médecine légale avait aussi indiqué ne pas avoir connaissance d'autres décès pour le moment. Des responsables ont toutefois souligné que l'on était sans nouvelles de certaines des personnes évacuées de Lytton et de la région avoisinante mais que cela pouvait s'expliquer par l'évacuation hâtive de mercredi soir.

Une enquête a été lancée pour déterminer les causes de cet incendie.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info