Cinq milliards pour le mur? Trump assouplit sa position

Publié le à Washington (AFP)

Donald Trump le martelait depuis plusieurs jours: pas d'accord budgétaire si le Congrès ne débloque pas 5 milliards de dollars pour construire un mur à la frontière avec le Mexique. Mardi, pourtant, il a assoupli sa position.

Cette ouverture de la Maison Blanche a ravivé l'espoir d'aboutir à un compromis budgétaire entre élus républicains et démocrates du Congrès avant les fêtes de fin d'année.

En l'absence d'accord sur une loi de financement d'ici vendredi à minuit, une partie des administrations fédérales seraient paralysées.

"Nous avons d'autres moyens d'arriver aux 5 milliards", a déclaré sur Fox News Sarah Sanders, porte-parole de la Maison Blanche, tout en donnant peu d'indications sur les moyens d'y parvenir.

"In fine, nous ne voulons pas fermer les administrations fédérales, nous voulons fermer la frontière", a-t-elle ajouté, précisant que M. Trump avait demandé à tous ses ministres de "chercher des financements qui peuvent être utilisés pour protéger les frontières".

Interrogé peu après sur l'issue des tractations en cours, le président américain est resté aussi évasif que possible: "Nous verrons, il est trop tôt pour le dire".

Si les effets d'un "shutdown" sont difficiles à prévoir avec précision, les ministères de la Sécurité intérieure, de la Justice, de l'Intérieur, ou encore le département d'Etat seraient perturbés, avec des dizaines de milliers de fonctionnaires de facto placés en congé sans solde.

Les républicains dominent pour l'instant le Congrès. Mais toute loi budgétaire doit être adoptée par 60 voix sur 100 au Sénat, où ils ne disposent que de 51 sièges. Et à partir du 3 janvier, les démocrates reprendront le contrôle de la Chambre des représentants. Un contexte qui ne les incite pas à céder sur les demandes du président républicain.

"Je serais fier d'aller au +shutdown+ au nom de la sécurité aux frontières", avait lancé il y a une semaine M. Trump dans le Bureau ovale lors d'un échange particulièrement houleux avec les leaders démocrates du Congrès, Chuck Schumer et Nancy Pelosi.

"Il n'y a pas de sécurité aux frontières sans le mur!", avait-il martelé, en référence à sa promesse de campagne extrêmement controversée.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Des questions financières ou matérielles viennent parasiter votre couple. Vous essayez d’en parler sereinement.

Taureau

Les retombées financières se rapportant à votre activité répondent à vos attentes. Vos efforts sont largement récompensés.

Gémeaux

Vous faites tout pour améliorer votre pouvoir d’achat. Vous ne comptez plus vos heures de travail.

Cancer

Vous êtes beaucoup plus réaliste sur le plan affectif. Plus question d’être trop naïf. Vous savez déceler les personnes toxiques.

Lion

Ne confondez pas vos envies futiles et vos véritables besoins. Vous devez être extrêmement prudent en matière de gestion.

Vierge

Célibataire, une personne que vous rencontrez pour la première fois ne vous laisse pas indifférent.

Balance

L’amour est pour vous une affaire sérieuse. Si vous vous engagez, c’est pour une relation durable.

Scorpion

Vous êtes vigilant sur le plan financier. Vous ne cédez pas à vos pulsions.

Sagittaire

Vous cherchez à dominer les autres. Vous tendez à imposer votre vision des choses.

Capricorne

Vous cherchez un appui pour vous aider à mener à terme un projet qui connaît un réel blocage.

Verseau

Vous vivez l’instant présent. Principalement dans le cadre affectif. Vous n’osez pas trop dévoiler vos sentiments.

Poissons

Vous tentez par le dialogue de retrouver une bonne cohésion dans vos relations de travail.

Facebook