Coronavirus : le point sur la pandémie

Publié le à Paris (AFP)

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Etats-Unis : plus de cinq millions de cas -

Les Etats-Unis ont franchi dimanche le cap des cinq millions de cas officiels de contamination par le nouveau coronavirus depuis le début de la pandémie, selon le comptage de l'université Johns Hopkins, qui fait référence.

La première puissance économique mondiale est de loin la plus touchée et compte le plus grand nombre de morts, plus de 162.000. Elle est suivie du Brésil où plus de 100.000 personnes ont péri.

- Près de 730.000 morts dans le monde -

La pandémie a fait au moins 727.288 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi dimanche par l'AFP à partir de sources officielles.

Plus de 19,6 millions de cas ont été officiellement comptabilisés dans 196 pays et territoires, dont plus de 11,6 millions sont aujourd'hui considérés comme s'étant soldés par des guérisons.

- Paris se masque -

Le port du masque en extérieur sera obligatoire dès lundi dans certaines zones très fréquentées à Paris et dans plusieurs départements limitrophes.

Des berges de la Seine aux hauteurs de Montmartre, on ne pourra en principe plus flâner à visage découvert dans les quartiers touristiques et les grandes rues commerçantes de la capitale.

La même mesure concerne de nombreuses communes des environs, puisque "tous les indicateurs montrent que le virus circule à nouveau plus activement dans la région", selon les préfectures départementales.

- France : le tourisme impacté -

Le gouvernement français chiffre à au moins 30 à 40 milliards d'euros "l'impact immédiat" de la crise sanitaire sur le secteur touristique en France, a déclaré le secrétaire d'Etat au Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, dans un entretien avec l'hebdomadaire Le Journal du Dimanche.

Une partie de la clientèle internationale "a disparu", a-t-il dit.

- Belgique : pas de "touristes d'une journée" -

Plusieurs villes et stations balnéaires flamandes sur le littoral de la Belgique ont annoncé l'interdiction des "touristes d'une journée" pendant la vague de chaleur, après des incidents causés par le non-respect des mesures contre la pandémie.

A Blankenberge, un groupe de jeunes a été sommé de quitter la plage après avoir refusé de se plier aux mesures de sécurité imposées contre la pandémie. Une bagarre a éclaté entre vacanciers et a tourné à l'émeute avec l'intervention de la police.

- Nouvelle-Zélande : 100 jours sans nouveau cas -

La Nouvelle-Zélande a atteint dimanche les cent jours sans aucune nouvelle contamination, même si les autorités sanitaires ont prévenu qu'il était hors de question de baisser la garde.

- Une "armée de contrôleurs" au Malawi -

Le Malawi a décidé de fermer bars et églises et d'imposer le port du masque dans l'espace public en raison d'une hausse "alarmante" du nombre des cas.

"Une armée de contrôleurs a été embauchée" pour faire respecter les nouvelles consignes, a souligné le ministre de la Justice Chikosa Silungwe.

- Lagos : les lieux de culte autorisés à rouvrir -

Après plus de cinq mois de silence avec la pandémie, les traditionnels chants des muezzins et les retentissants "Amen" des églises évangéliques s'élèvent à nouveau au-dessus de Lagos, tentaculaire mégalopole du Nigeria.

burx-acm/mw/bds

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info