Coronavirus: le point sur la pandémie

Publié le à Paris (AFP)

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- La Russie revendique le premier vaccin -

La Russie annonce être le premier pays à avoir enregistré un vaccin, baptisé "Spoutnik V" (V comme vaccin, ndlr) en référence au satellite soviétique. "Je sais qu'il est assez efficace, qu'il donne une immunité durable" a déclaré le président Vladimir Poutine, qui a même affirmé qu'une de ses filles s'était fait inoculer le vaccin.

Le gouvernement espère commencer à vacciner le corps médical à partir de septembre et à mettre le vaccin en circulation le 1er janvier 2021 dans la population. Selon les autorités, 20 pays en ont pré-commandé un milliard de doses.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a réagi prudemment, rappelant que la "pré-qualification" et l'homologation d'un vaccin passaient par des procédures "rigoureuses".

Le ministère allemand de la Santé a pour sa part émis des doutes sur "la qualité, l'efficacité et la sécurité" de ce vaccin.

De son côté, l'Indonésie a commencé à tester sur 1.600 volontaires le candidat vaccin chinois contre le coronavirus mis au point par le laboratoire Sinovac Biotech. Il fait partie des rares vaccins en phase III, la dernière étape des essais cliniques avant l'homologation, et est déjà testé auprès de 9.000 volontaires au Brésil.

- Vaccin Moderna: Donald Trump annonce un nouveau contrat -

Le président Donald Trump a annoncé mardi un contrat de 1,5 milliard de dollars pour la livraison de 100 millions de doses du vaccin expérimental de la biotech américaine Moderna, le sixième contrat de ce genre depuis mai.

Moderna, partenaire des Instituts nationaux de santé américain (NIH), mène l'un des trois projets occidentaux à avoir commencé la phase finale des essais cliniques sur des milliers et in fine 30.000 volontaires, en juillet, avec les alliances Oxford/AstraZeneca et Pfizer/BioNTech. Des résultats préliminaires de la première phase, sur un petit nombre de personnes, ont montré que son vaccin générait une réponse immunitaire.

- Plus de 20 millions de cas -

Plus de 20 millions de cas de Covid-19 ont été officiellement recensés dans le monde, dont plus de la moitié en Amérique.

La pandémie a fait au moins 736.828 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP mardi soir. Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé (164.480 décès), devant le Brésil (101.752 morts), le Mexique (53.003), le Royaume-Uni (46.526) et l'Inde (45.257).

Mais en proportion de la population, hors micro-Etats, c'est en Belgique que la mortalité est la plus élevée (852 morts par million d'habitants), devant le Royaume-Uni (685), le Pérou (645), l'Espagne (611), l'Italie (582) et la Suède (571).

- L'Allemagne classe Madrid et le Pays basque "à risque" -

L'Allemagne a étendu mardi ses mises en garde contre les voyages touristiques en Espagne, classant Madrid et le Pays basque espagnol comme zones à risque en raison "d'une nouvelle montée" des infections au Covid-19, indique le ministère des Affaires étrangères.

Fin juillet, le ministère avait déjà inclus dans les zones à risque trois autres régions espagnoles, les communautés autonomes d'Aragon, de Catalogne et de Navarre.

Pour les voyageurs revenant de ces zones, "il en résulte une obligation de quarantaine en Allemagne, qui peut être évitée par un test Covid-19 négatif", indique-t-il sur son site internet.

- Nouvelle-Zélande: confinement des maisons de retraite -

Les maisons de retraites ont été confinées mercredi en Nouvelle-Zélande à la suite d'une résurgence du coronavirus, a annoncé la Première ministre Jacinda Ardern, qui n'a pas exclu de reporter les élections prévues en septembre.

Mardi, elle avait ordonné le reconfinement pour trois jours et à partir de mercredi midi de la plus grande ville de son pays, Auckland, après l'apparition pour la première fois depuis 102 jours de cas de coronavirus transmis localement.

- Inquiétudes en France -

Extension de l'obligation du port du masque à l'extérieur et interdiction des rassemblements de plus de 5.000 personnes prolongée jusqu'au 30 octobre: le gouvernement français a durci le ton face à une "situation épidémiologique (qui) évolue dans le mauvais sens".

La Polynésie française, jusqu’ici épargnée par l'épidémie, a connu une hausse soudaine du nombre de cas positifs de Covid-19 en trois jours (43 nouveaux cas). Le virus a été réintroduit par des touristes, mais aussi par des fonctionnaires: chaque année, une partie des enseignants et des gendarmes sont remplacés par de nouveaux arrivants.

- Nouveau record au Liban -

Le Liban, endeuillé par l'explosion monstre qui a dévasté des quartiers de Beyrouth il y a une semaine, a annoncé mardi un nouveau record de contaminations au nouveau coronavirus avec 309 cas et sept décès recensés au cours des dernières 24 heures.

Selon le bilan du ministère de la Santé, le pays a officiellement enregistré 7.121 cas, dont 87 décès.

- Pénurie de bambou pour des pandas -

Un couple de pandas prêté par la Chine à un zoo canadien risque de rapidement manquer de bambous frais en raison de la pandémie de coronavirus, a prévenu la direction de l'établissement qui tente d'accélérer leur retour dans leur pays d'origine.

burx-jah-paj/mw/ob/mp

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info