Coronavirus: le point sur la pandémie

Publié le à Paris (AFP)

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Report des élections en Nouvelle-Zélande -

Les élections législatives en Nouvelle-Zélande, prévues initialement le 19 septembre, sont reportées au 17 octobre en raison d'un retour de la pandémie de coronavirus, a annoncé lundi la Première ministre Jacinda Ardern.

- Chute historique du PIB nippon -

Le PIB du Japon s'est effondré de 7,8% entre avril et juin par rapport au trimestre précédent sous l'impact de la pandémie, un plongeon historique marquant un troisième trimestre d'affilée de contraction pour la troisième économie du monde.

- Plus de 770.000 morts -

La pandémie a fait au moins 770.429 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi lundi par l'AFP à partir de sources officielles.

Plus de 21,7 millions de cas ont été comptabilisés, dont près de 13,4 millions ont été guéris.

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 170.052 décès. Suivent le Brésil avec 107.852 morts, le Mexique (56.757), l'Inde (50.921) et le Royaume-Uni (41.366).

- Restrictions étendues en Espagne -

La fermeture des discothèques et l'interdiction de fumer dans la rue ont été étendues lundi à de nouvelles régions d'Espagne pour freiner le rebond de contaminations, au lendemain d'une manifestation d'opposants à ces restrictions.

L'Andalousie (sud), la Castille-et-Leon (centre), la Galice et la Cantabrie (nord) ont pris officiellement lundi ces mesures, déjà en vigueur depuis dimanche dans la Rioja (nord) et la région de Murcie (sud-est), soit six régions sur les 17 que compte l'Espagne.

- Fidèles en quarantaine à Séoul -

Des milliers de membres d'une Eglise protestante de Séoul ont été placés en quarantaine après l'apparition de foyers de contamination au Covid-19 liés à des communautés religieuses, selon les autorités.

Le plus grand foyer d'infections se situe au sein de l'église Sarang Jeil à Séoul, dirigée par un pasteur conservateur figure de proue des manifestations contre le président sud-coréen Moon Jae-in.

- Des "sacrifices" pour la rentrée en Italie -

L'Italie, qui tente d'enrayer un rebond de la pandémie de Covid-19, fera les "sacrifices" nécessaires pour assurer la rentrée scolaire mi-septembre, a affirmé le ministre italien de la Santé, Roberto Speranza, inquiet des contaminations en hausse parmi "les jeunes".

Il a ordonné la fermeture des discothèques et le port du masque le soir dans les lieux publics fréquentés.

- Possible réinfection aux Philippines -

Le ministre philippin de l'Intérieur Eduardo Ano a été testé positif au coronavirus cinq mois après avoir été diagnostiqué comme porteur de la maladie, ont annoncé lundi les autorités, qui tentent de déterminer s'il a été réinfecté.

- Le trafic aérien impacté -

Avec 2,4 millions de passagers accueillis, le trafic aérien commercial à Paris n'atteignait en juillet pas le quart de son niveau d'il y a un an, en raison de la crise du coronavirus, a indiqué lundi le gestionnaire des aéroports de Roissy et Orly, ADP.

La compagnie aérienne irlandaise Ryanair a de son côté annoncé une réduction de 20% du nombre de ses vols en septembre et octobre, évoquant une baisse des réservations en raison d'un regain de cas de nouveau coronavirus en Europe.

- Volte-face sur les examens au Royaume-Uni -

Face à la gronde des recalés, le gouvernement britannique a opéré lundi un volte-face spectaculaire sur l'évaluation des élèves, rehaussant massivement les résultats, jugés injustes, des examens qui avaient été perturbés par la pandémie.

- Foire agricole annulée en France -

La 74e foire agricole de Châlons-en-Champagne, deuxième foire agricole de France, a été annulée après le refus du préfet de la Marne d'accorder une dérogation de plus de 5.000 participants par jour.

burx-paj-jba/cds/fjb

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info