Coronavirus: le point sur la pandémie

Publié le à Paris (AFP)

Faits marquants, nouvelles mesures, nouveaux bilans: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Hausse des cas en Allemagne -

L'Allemagne, qui a multiplié les tests de dépistage, a enregistré au cours des dernières 24 heures 1.707 nouveaux cas d'infection au coronavirus --et dix décès (soit un total de 9.253)--, retrouvant les niveaux de fin avril, une période alors encore considérée comme le pic de la pandémie.

Les autorités mettent en garde face à la remontée des cas de contaminations, 228.621 au total, liée en grande partie au retour de nombreux touristes allemands de l'étranger.

Le gouvernement a décrété que la majorité de l'Espagne et une partie des Balkans - des zones prisées des vacanciers allemands - étaient considérées comme des zones à risques et impose tests et quarantaines au retour.

- En France aussi -

La France a dépassé ces dernières 24 heures les 3.700 nouveaux cas de Covid-19, une progression inédite depuis mai, selon les chiffres publiés mercredi par la direction générale de la santé (DGS).

Selon ce décompte, 3.776 nouveaux diagnostics positifs ont été enregistrés sur la dernière journée écoulée, contre 2.238 mardi.

Les hôpitaux français ont admis 162 nouveaux patients atteints de Covid-19 au cours des dernières 24 heures, contre 185 mardi. Au total, 4.806 personnes sont hospitalisées pour une infection au Covid-19, un chiffre stable depuis une semaine.

- Décès en hausse en Espagne-

En Espagne, le nombre de morts hebdomadaires a doublé: le pays a recensé mercredi 131 décès en une semaine, tandis que la région de Madrid redevient la région la plus touchée comme au pic de la pandémie.

Le nombre de nouveaux cas a lui aussi bondi avec 6.700 de plus positifs recensés en 24 heures, portant le total à plus de 370.000, le nombre le plus élevé d'Europe occidentale.

Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés a plus que triplé en deux semaines, atteignant 963 personnes dont 101 en soins intensifs le 18 août, selon les dernières données des autorités régionales.

Cependant, l'Espagne multiplie les tests et une grande partie des nouveaux cas détectés sont asymptomatiques.

- Près de 788.000 morts -

La pandémie a fait au moins 787.918 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi à 11h00 GMT.

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 173.193 décès pour 5.530.247 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins.

Vient ensuite le Brésil (111.100 morts), le Mexique (58.481 morts), l'Inde (53.866 morts) et le Royaume-Uni (41.397 morts).

- Piscine bondée à Wuhan -

La Chine a défendu la tenue d'un rassemblement techno le week-end dernier dans un parc aquatique bondé à Wuhan, épicentre de l'épidémie, dont les photos ont fait le tour du monde.

Le pays, qui n'a déploré aucun mort depuis mi-mai, y voit le signe d'une "victoire stratégique" contre le coronavirus.

Samedi, un premier stade de foot devrait être ouvert au public pour un match de championnat de Super League (1ère division). Une première depuis le début de l'épidémie.

Wuhan a été coupée du monde pendant 76 jours entre janvier et avril. Mais la grande majorité des 11 millions d'habitants ont été testés lors d'une campagne massive de dépistage et ont progressivement repris une vie normale.

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info