Coronavirus: le point sur la pandémie

Publié le à Paris (AFP)

Faits marquants, nouvelles mesures, nouveaux bilans: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Forte progression en France -

La France a dépassé en une journée les 4.700 nouveaux cas de Covid-19, une progression inédite depuis mai, selon les chiffres publiés jeudi. Depuis le mois de mai, c'est la première fois que la barre des 4.000 nouveaux cas sur 24H est franchie.

Au total, 18.638 personnes ont été dépistées positives au Covid-19 sur les sept derniers jours. Et le pourcentage de tests positifs continue à légèrement augmenter, à 3,3% contre 3,1% mercredi.

- Hausse des cas en Allemagne -

L'Allemagne, qui a multiplié les tests de dépistage, a de son côté enregistré au cours des dernières 24 heures 1.707 nouveaux cas d'infection, retrouvant les niveaux de fin avril, une période alors encore considérée comme le pic de la pandémie.

Les autorités allemandes mettent en garde face à la remontée des cas de contaminations, liée en grande partie au retour de nombreux touristes allemands de l'étranger.

- Italie: plus haut depuis mai -

L'Italie, jusqu'ici parmi les pays européens relativement épargnés par la résurgence du coronavirus, a enregistré en 24 heures 845 nouveaux cas, soit le chiffre le plus haut depuis le 23 mai, selon le ministère de la Santé.

- "Perspectives raisonnables" de vaccin -

Le président français Emmanuel Macron a estimé jeudi qu'il existait des "perspectives raisonnables" d'obtenir un vaccin contre le coronavirus "dans les prochains mois". "Cela ne va pas régler les problèmes des prochaines semaines, mais des prochains mois".

La Russie a annoncé le début la semaine prochaine d'essais cliniques auxquels participeront plus de 40.000 personnes pour son vaccin, annoncé le 11 août et perçu avec scepticisme par la communauté internationale.

La Suède a indiqué de son côté participer à un accord à l'échelle de l'UE avec le groupe pharmaceutique suédo-britannique AstraZeneca pour sécuriser son approvisionnement en vaccins.

- Inquiétude au Maroc -

Avec plus d'un millier de cas quotidiens depuis début août, la hausse des contaminations au Maroc alimente l'inquiétude et les critiques des médias locaux sur la gestion de la crise.

De sévères restrictions de déplacements correspondant à un régime de confinement ont été imposées dans la capitale économique Casablanca et la capitale touristique Marrakech.

- Près de 788.000 morts -

La pandémie a fait près de 788.000 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi.

Les États-Unis sont le pays le plus touché, avec 173.193 décès. Suivent le Brésil (111.100 morts), le Mexique (58.481 morts), l'Inde (53.866 morts) et le Royaume-Uni (41.397 morts).

- Lueur d'espoir en Afrique -

Le nombre moyen de personnes quotidiennement testées positives en Afrique a diminué la semaine dernière, ce qui offre un "signe d'espoir" au continent, a annoncé le directeur du Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) de l'Union africaine.

- Belgique: rentrée scolaire "pour tous" -

La Première ministre belge Sophie Wilmès a assuré que le récent rebond des contaminations n'empêcherait pas les écoles de rouvrir pour "tous les élèves" comme prévu le 1er septembre.

- Airbnb interdit les fêtes -

La plateforme de location de logements entre particuliers Airbnb a annoncé qu'elle allait interdire l'organisation de toutes fêtes ou événements dans les habitations proposées sur son site et en limiter la capacité à 16 personnes maximum.

Le groupe veut ainsi éviter que des logements soient loués pour organiser des rassemblements festifs ne respectant pas les directives sanitaires des autorités.

burs-acm/cds/mm

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info