Coronavirus: le point sur la pandémie

Publié le à Paris (AFP)

Faits marquants, nouvelles mesures, nouveaux bilans: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- La Chine se félicite -

"Nous sommes désormais aux avant-postes mondiaux en matière de reprise économique et de lutte contre le coronavirus", s'est félicité mardi le président chinois Xi Jinping.

Alors que Washington reproche à Pékin d'avoir caché au départ la sévérité du nouveau coronavirus, la propagande officielle met au crédit du Parti communiste chinois (PCC) et de sa gestion la quasi-éradication du virus sur le sol national.

- Le sport perturbé -

Le regain de la pandémie continue de perturber le monde du sport. Après la star du football français Kylian Mbappé, le directeur du Tour de France Christian Prudhomme a été testé positif à son tour au coronavirus. Les coureurs sont en revanche tous négatifs et peuvent poursuivre la course.

Le tournoi de tennis de Roland-Garros, où la numéro un mondial Ashleigh Barty a déclaré forfait en évoquant "les risques sanitaires", a dû revoir ses ambitions à la baisse.

Le tournoi parisien, exceptionnellement reprogrammé du 27 septembre au 11 octobre, accueillera malgré tout jusqu'à 11.500 spectateurs par jour, au lieu des 20.000 qu'il espérait.

- Castex, possible cas contact -

Le Premier ministre français Jean Castex va subir un nouveau test de dépistage, après avoir côtoyé samedi le directeur du Tour de France détecté positif mardi, a indiqué Matignon.

- Plus de 893.000 morts -

La pandémie a fait plus de 893.000 morts dans le monde et plus de 27.387.170 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi à 11h00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché en nombre de décès, avec 189.221 morts. Suivent le Brésil (126.960 morts), l'Inde (72.775), le Mexique (67.781) et le Royaume-Uni (41.554).

- Isolement de sept jours en France -

Le Conseil scientifique mis en place par le gouvernement français a rendu un avis "favorable" pour raccourcir à sept jours la durée d'isolement des personnes testées positives et des cas contacts, contre quatorze actuellement.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a également annoncé mardi que des tests de dépistage rapides, dits "tests antigéniques", seront déployés à partir de cette semaine en Ile-de-France.

Réalisé à partir de prélèvements dans les narines, le test antigénique repère des protéines du virus en quelques minutes.

- Afrique du Sud: l'économie en chute libre -

L'économie sud-africaine, la plus industrialisée d'Afrique, s'est effondrée de 51% entre avril et juin, a annoncé mardi l'agence de statistiques du pays.

Ce recul sans précédent du PIB était anticipé en raison du strict confinement imposé dans le pays à partir du 27 mars, en limitant les déplacements de la population au détriment de la plupart des activités économiques.

- Reprise affectée en France -

Après le rebond de l'activité permis par le déconfinement, la reprise de l'économie française sera "moins rapide" en fin d'année et le chômage devrait grimper autour de 9,5%, selon l'Insee, certains secteurs restant affectés par les contraintes liées à l'épidémie.

L'Institut national de la statistique a confirmé sa prévision d'une contraction du PIB d'environ 9% sur l'ensemble de l'année 2020, prévoyant qu'"à la fin de l'année, l'activité économique resterait toujours en deçà de son niveau d'avant-crise", d'environ -4%.

- Réouverture du Taj Mahal -

Alors que l'Inde affronte une flambée de contaminations, le Taj Mahal, principale attraction touristique du pays, va rouvrir le 21 septembre, après plus de six mois de fermeture.

Le nombre de visiteurs sera limité à 5.000 par jour, contre une moyenne habituellement de quelque 20.000 personnes.

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info