Coronavirus: le point sur la pandémie

Publié le à Paris (AFP)

Faits marquants, nouvelles mesures, nouveaux bilans : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Bientôt un vaccin chinois? -

Un vaccin contre le Covid-19 pourrait être disponible pour le grand public en Chine dès novembre, a affirmé une haute responsable, au moment où la course continue entre les laboratoires du monde entier.

"Les progrès actuels sont très satisfaisants", a expliqué à la télévision nationale CCTV l'épidémiologiste Wu Guizhen, une responsable du Centre de contrôle et de prévention des maladies, un organisme du ministère chinois de la Santé.

- Au Royaume-Uni, le chômage en hausse -

Le taux de chômage a commencé à augmenter au Royaume-Uni et les économistes s'attendent à ce que cette progression s'accélère à l'automne, une situation qui met sous pression le gouvernement, appelé à agir pour protéger les emplois.

Il a atteint 4,1% en moyenne glissante sur les trois mois achevés fin juillet, contre 3,9% sur les trois terminés fin juin, conséquence du confinement imposé au printemps pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus, selon l'Office national des statistiques (ONS).

- Près de 930.000 morts

La pandémie provoquée par le nouveau coronavirus a fait au moins 929.391 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi à 11h00 GMT.

Plus de 29,3 millions de cas de contamination ont été diagnostiqués.

Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 194.545 morts. Viennent ensuite le Brésil (132.006), l'Inde (80.776), le Mexique (71.049) et le Royaume-Uni (41.637).

- Aucun décès en Australie -

L'Australie n'a enregistré mardi aucun décès lié au coronavirus pour la première fois depuis deux mois.

Seuls 50 nouveaux cas ont été recensés dans tout le pays, un chiffre sans commune mesure avec les plus de 700 cas quotidiens franchis certains jours, fin juillet et début août.

- Les coureurs du Tour de France négatifs -

L'ensemble du peloton du Tour de France a été autorisé à repartir, mardi, pour la 16e étape, après des résultats négatifs aux tests de détection du Covid-19.

Aucun des coureurs n'a été positif aux différents tests subis depuis trois semaines. Les contrôles ont porté sur l'ensemble de la "bulle course" qui regroupe les coureurs, l'encadrement de leurs équipes et quelques officiels, soit quelque 650 à 700 personnes.

- Restrictions à Birmingham -

Birmingham, deuxième ville la plus peuplée du Royaume-Uni, interdit à partir de mardi toutes les rencontres entre familles ou amis. Dans toute l'Angleterre, il est déjà interdit depuis lundi de se se réunir à plus de six personnes issues de foyers différents.

- Une ville chinoise entièrement confinée -

Ruili, une ville chinoise frontalière de la Birmanie, est confinée après la découverte de trois cas de Covid-19.

Les 210.000 habitants doivent désormais rester chez eux et subiront un test de dépistage, a indiqué mardi la mairie, précisant qu'aucune entrée ou sortie de la ville n'est autorisée.

L'ensemble des commerces de la commune sont fermés, à l'exception des supermarchés, des pharmacies et des marchés d'alimentation.

burx-fm/cds/rle

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info