Coronavirus: le point sur la pandémie

Publié le à Paris (AFP)

Faits marquants, nouvelles mesures, nouveaux bilans : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Europe : niveau alarmant de transmission -

Le niveau de transmission du Covid-19 est "alarmant" en Europe, selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui s'inquiète des raccourcissements de quarantaine décidés ou envisagés dans plusieurs pays dont la France.

"Les chiffres de septembre devraient servir d'alarme" en Europe où le nombre de nouveaux cas est désormais supérieur à ceux de mars et avril, selon le directeur de la branche Europe de l'OMS, Hans Kluge.

L'OMS exclut de raccourcir sa recommandation d'une quarantaine de 14 jours. "Quand on connaît l'immense impact individuel et sociétal que peut avoir une réduction, même minime, de la durée de la quarantaine (...), j'encourage les pays à suivre une procédure scientifique (...) et à explorer des options de réduction sûres", selon M. Kluge.

- Plus de 941.000 morts -

La pandémie provoquée par le nouveau coronavirus a fait plus de 941.000 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi à 11h00 GMT.

Plus de 29,9 millions de cas de contamination ont été diagnostiqués.

Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 196.831 morts. Viennent ensuite le Brésil (134.106), l'Inde (83.198), le Mexique (71.978) et le Royaume-Uni (41.684).

- Boris Johnson: "dur" pour sauver noël -

Le Premier ministre britannique Boris Johnson veut "être dur maintenant" contre le Covid-19, pour sauver les fêtes de Noël, chers aux Britanniques. "La seule manière d'assurer que le pays puisse profiter de Noël est d'être dur maintenant", a-t-il déclaré au tabloïd The Sun.

Les nouvelles contaminations sont reparties en flèche au Royaume-Uni, dépassant la barre des 3.000 cas quotidiens depuis plusieurs jours. Le pays est le plus endeuillé d'Europe avec près de 41.700 morts.

- Rechute du marché auto européen -

Le marché automobile européen a rechuté en août, de 18,9% sur un an, après s'être effondré de 55,1% en mars, 76,3% en avril et 52,3% en mai en raison du confinement. La baisse avait été limitée à 5,7% en juillet.

Le marché européen peine à se remettre des conséquences de la pandémie malgré les mesures de relance gouvernementales dans plusieurs grands pays, dont l'Allemagne, la France et l'Espagne.

- Nouvelle-Zélande en récession -

La Nouvelle-Zélande est entrée en récession pour la première fois en dix ans: la contraction de 12,2% du PIB au deuxième trimestre est "la plus forte" depuis que ces statistiques existent et reflète le strict confinement imposé au pays.

La Première ministre travailliste Jacinda Ardern, qui remet son mandat en jeu le 17 octobre, a rejeté les accusations de l'opposition selon lesquelles elle aurait précipité l'économie "du haut de la falaise" avec ces restrictions.

- Liban : 200 cas dans une prison -

Plus de 200 cas de Covid-19 ont été recensés dans la plus grande prison du Liban, selon le chef du syndicat des médecins, appelant à accélérer les procédures pour réduire la surpopulation carcérale en pleine épidémie.

Une vidéo circulant sur les réseaux sociaux montre des cellules bondées, des prisonniers dormant à même le sol, les uns contre les autres.

burx-ot/mw/ial/

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info