Coronavirus : le point sur la pandémie

Publié le à Paris (AFP)

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Optimisme prudent pour Trump -

Les médecins de Donald Trump doivent annoncer "dans la journée" s'il peut quitter l'hôpital, où il a été admis vendredi après avoir été contaminé.

Lundi, la porte-parole de la Maison Blanche Kayleigh McEnany a annoncé à son tour avoir été testée positive au Covid-19.

Cette annonce, après trois jours d'une communication cacophonique sur l'état de santé du président des Etats-Unis, renforce encore un peu plus l'image d'un gouvernement fédéral n'ayant pas pris la pleine mesure de l'épidémie.

Avec sa brève sortie de dimanche pour saluer de sa voiture ses partisans devant l'hôpital, Donald Trump avait manifesté son impatience de reprendre sa campagne à désormais moins d'un mois de l'élection présidentielle du 3 novembre face au démocrate Joe Biden.

- "Alerte maximale" à Paris -

Bars fermés, congrès interdits, restaurants soumis à des règles sanitaires plus strictes : le préfet de police de Paris Didier Lallement a annoncé des mesures restrictives à compter de mardi pour faire face à la progression inquiétante du Covid-19 dans la capitale française et en proche banlieue.

"Ce sont des mesures de freinage car l'épidémie va trop vite. Il faut la freiner avant que le système de soins ne soit débordé", a expliqué lundi Didier Lallement tandis que la maire de Paris Anne Hidalgo a estimé que la situation sanitaire était "très grave" dans sa ville.

- Plus de 35 millions de cas -

La pandémie a fait au moins 1,037 million de morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP lundi. Plus de 35,2 millions de cas ont été officiellement comptabilisés.

Les Etats-Unis sont le pays comptant le plus de morts (209.734), devant le Brésil (146.352), l'Inde (102.685), le Mexique (79.088) et le Royaume-Uni (42.350).

Le directeur des urgences sanitaires de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé qu'environ 10% de la population mondiale pourrait avoir été contaminée, soit environ 780 millions de personnes, bien plus que les chiffres officiels.

- Irlande : vers un confinement ? -

Les conseillers médicaux du gouvernement irlandais ont recommandé dimanche soir que tout leur pays passe au niveau le plus élevé de restrictions, des mesures similaires à celles prises au moment du confinement en mars, ce qui place l'exécutif face à une décision difficile. Les membres de la coalition gouvernementale devaient rencontrer le médecin-chef pour discuter du sujet.

- 11.000 nouvelles contaminations en Russie -

La Russie a annoncé lundi près de 11.000 nouvelles contaminations par le nouveau coronavirus, s'approchant du pic du mois de mai.

Les autorités russes ne prévoient toutefois pas dans l'immédiat de mesures de confinement majeures, jugeant le système de santé en capacité d'assurer l'accueil des malades et les stocks de moyens de protection ainsi que de médicaments suffisants.

- Iran : nouveau pic de mortalité -

Le coronavirus a causé 235 morts supplémentaires en 24 heures en Iran, retrouvant le record quotidien remontant à fin juillet, trois jours après le rétablissement à Téhéran de mesures restrictives contre la maladie.

L'Iran, qui a déclaré ses premiers cas de Covid-19 en février, est de loin le pays le plus touché du Moyen-Orient et le nombre total des morts y atteint désormais 27.192, selon le gouvernement.

burx-jba-ot/ber/bds

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info