Coronavirus: le point sur la pandémie

Publié le à Paris (AFP)

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Trump reprend sa campagne -

Donald Trump va reprendre la campagne interrompue par son infection au Covid-19 dès samedi à la Maison Blanche, avant un meeting lundi en Floride.

Son deuxième débat avec Joe Biden, initialement prévu jeudi prochain, a été annulé par la commission indépendante chargée de les organiser.

Anthony Fauci, l'un des principaux experts du gouvernement américain, a jugé que les propos de Donald Trump, qui s'est félicité de sa guérison du Covid-19 grâce à un traitement expérimental qu'il a qualifié de "remède", peuvent créer "beaucoup de confusion".

Après plus de deux mois de négociations marquées par des volte-face de Donald Trump, la Maison Blanche a par ailleurs mis vendredi 1.800 milliards de dollars sur la table pour un nouveau plan de relance de l'économie.

- Amérique latine: région la plus touchée -

L'Amérique latine et les Caraïbes connaissent "les pires conséquences économiques et sanitaires" dans le monde en raison de la pandémie, selon la Banque mondiale, qui prévoit une baisse du Produit intérieur brut régional de 7,9% en 2020.

Le Brésil devrait dépasser samedi le seuil des 150.000 morts du coronavirus, près de huit mois après l'apparition du premier cas, alors que nombre de décès quotidiens continue lentement de baisser.

Ce pays de 212 millions d'habitants aux dimensions continentales est le deuxième le plus endeuillé au monde après les Etats-Unis, avec 149.639 morts et 5.055.888 personnes contaminées.

- Etat d'alerte à Madrid -

Le gouvernement espagnol a décrété vendredi l'état d'urgence sanitaire dans la région de Madrid pour tenter de freiner l'augmentation du nombre des cas, rétablissant ainsi un bouclage partiel de la capitale qui avait été annulé la veille par la justice.

- Allemagne: restrictions dès samedi -

A Berlin, la plupart des magasins ainsi que tous les restaurants et bars devront fermer de 23 heures à 6 heures à partir de samedi et au moins jusqu'au 31 octobre.

L'Allemagne prendra de nouvelles mesures restrictives si le nombre des contaminations, en forte hausse, ne se stabilise pas dans les dix jours, a annoncé la chancelière allemande Angela Merkel.

En Pologne, le gouvernement a annoncé qu'il rendait le port du masque de protection obligatoire dans tout l'espace public, comme en Italie.

- Les Européens d'accord sur des critères communs pour les restrictions de voyage -

Code couleurs unique, critères communs, meilleure information du public: les Européens se sont mis d'accord pour coordonner leurs restrictions de voyage et mettre fin à la pagaille actuelle.

"C'est une étape importante qui (...) permettra plus de prévisibilité et de transparence pour les voyageurs dans l'UE en temps de Covid-19", a estimé le porte-parole allemand, dont le pays occupe la présidence semestrielle de l'Union.

- France: reconfinement local pas exclu -

Les indicateurs se sont encore détériorés en 24 heures en France, avec une nouvelle hausse des malades en réanimation et plus de 20.000 nouveaux cas positifs, un nouveau record.

Le conseil scientifique du gouvernement n'a pas exclu la possibilité d'un reconfinement local "si nécessaire", avertissant les Français qu'il fallait se préparer à vivre avec le virus jusqu'à l'été prochain. Son président a aussi évoqué la possibilité intermédiaire d'un couvre-feu.

- Record de nouveaux cas -

La Russie a enregistré vendredi 12.126 nouveaux cas quotidiens, dépassant le pic du mois de mai quand le pays observait un confinement strict.

Le Portugal a aussi fait état du plus important nombre de nouveaux cas quotidiens des six derniers mois, les deux tiers des contaminations ayant eu lieu au cours de réunions familiales.

Le roi du Maroc Mohamed VI a appelé vendredi à la "mobilisation générale" après avoir enregistré vendredi un record de contaminations au Covid-19 avec 3.445 nouveaux cas, portant le total des contagions recensées à 146.398, dont 2.530 décès.

- Plus de 36,5 millions de cas -

La pandémie a fait au moins 1.063.346 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi en milieu de journée.

Plus de 36,5 millions de cas d'infection ont été diagnostiqués depuis le début de l'épidémie.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché avec 213.570 décès, suivis du Brésil (149.639), de l'Inde (106.490), du Mexique (83.096) et du Royaume-Uni (42.592).

- L'Afrique manque cruellement de financement contre la pandémie -

Les Etats africains ont besoin de 1.200 milliards de dollars de financement jusqu'en 2023 pour surmonter la crise provoquée par la pandémie du Covid-19, a annoncé vendredi la directrice générale du FMI, Kristalina Goergieva, soulignant que quelque 345 milliards étaient pour l'heure manquants.

- Les théâtres de Broadway fermés au moins jusqu'à fin mai 2021 -

Les théâtres de Broadway vont rester fermés au moins jusqu'à fin mai 2021, a annoncé vendredi l'association Broadway League, nouveau signe que la saison 2020-21 devrait être blanche pour le spectacle vivant aux Etats-Unis.

- Télétravail ad vitam aeternam -

Microsoft a décidé d'autoriser ses employés à travailler depuis leur domicile de façon permanente mais ceux qui feront ce choix devront renoncer à leur espace de travail dédié dans les locaux du géant américain.

burs-ahe/ob

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info