Coronavirus: le point sur la pandémie

Publié le à Paris (AFP)

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Confinement au Pays de Galles -

Le Pays de Galles est devenu lundi le premier territoire européen à décider un reconfinement, pour deux semaines à partir de vendredi.

Les enfants de primaire et de certaines classes du secondaire pourront continuer à aller à l'école.

- Navarre et Burgos partiellement bouclées -

En Espagne, la région de Navarre sera partiellement bouclée à partir de jeudi, comme de plus en plus de villes espagnoles, à l'instar de Burgos, qui s'ajoutera à la liste mardi soir.

- Couvre-feu en Belgique et Slovénie -

En Belgique, cafés et restaurants sont fermés pour un mois minimum. Un couvre-feu est instauré entre minuit et 5H00 à compter de lundi soir.

La Slovénie adoptera un couvre-feu dès mardi entre 21H00 et 06H00. Les rassemblements seront limités à 6 personnes et les déplacements entre les 12 régions du pays interdits.

Depuis lundi, seuls les élèves d'élémentaire peuvent aller en classe.

- Nouvelles restrictions en Suisse -

En Suisse depuis lundi, les rassemblements spontanés de plus de 15 personnes dans l'espace public sont interdits, le port du masque est obligatoire dans les espaces clos accessibles au public, les manifestations privées de plus de 15 personnes sont réglementées.

Le canton de Berne interdit à nouveau les manifestations de plus de 1.000 personnes.

- Restrictions en Autriche et Roumanie -

En Autriche, les rassemblements seront restreints à six personnes à l'intérieur et douze à l'extérieur, hormis les cérémonies funéraires.

Le nombre des spectateurs est limité à 1.000 en salle et 1.500 en extérieur.

En Roumanie, la capitale Bucarest impose le port du masque y compris dans les espaces ouverts, dès cinq ans.

Les établissements scolaires ferment pour au moins deux semaines, dispensant uniquement des cours en ligne.

Plusieurs autres grandes villes ont imposé le port du masque à l'intérieur et l'extérieur.

- Plus de 40 millions de cas -

La pandémie a fait au moins 1.114.499 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi.

Plus de 40 millions de cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués.

Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 219.676 décès, suivi par le Brésil avec 153.905 morts, l'Inde avec 114.610 morts, le Mexique avec 86.167 morts et le Royaume-Uni avec 43.646 morts.

L'Iran a enregistré lundi 337 décès liés au coronavirus, un record quotidien.

- Quarantaine pour les cas contact -

Le docteur Michael Ryan, directeur des questions d'urgence sanitaire à l'Organisation mondiale de la santé (OMS), conseille de "s'assurer que chacun des individus en contact avec un cas confirmé soit mis en quarantaine pour la durée nécessaire afin de casser la chaîne de transmission".

- UE: applis de traçage interconnectées -

Les applications de traçage des cas de coronavirus d'Allemagne, Irlande et Italie sont désormais interconnectées dans le cadre d'un système qui pourrait concerner au total 20 pays européens.

- Brigitte Macron cas contact -

L'épouse du président français Brigitte Macron est cas contact, sans présenter de symptôme, et se met à l'isolement pour sept jours.

- Saëb Erakat (OLP) dans un "état critique" -

Le secrétaire général de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) Saëb Erakat, 65 ans, infecté par le nouveau coronavirus alors qu'il est atteint de fibrose pulmonaire, est dans un "état critique", selon l'hôpital de Jérusalem où il a été transféré.

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info