Coronavirus: le point sur la pandémie

Publié le à Paris (AFP)

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- L'Irlande reconfine -

Les Irlandais seront assignés à résidence pour six semaines à compter de mercredi minuit (23H00 GMT), une première dans l'UE depuis le printemps, mais les écoles resteront ouvertes.

Au Royaume-Uni, le Pays de Galles sera, lui, soumis à compter de vendredi à un confinement de deux semaines, mesure la plus dure instaurée dans le pays depuis la première vague de Covid-19.

- L'Espagne franchit le million de cas -

L'Espagne est devenue le premier membre de l'Union européenne - et le 6e au monde - à franchir le cap du million de cas de nouveau coronavirus (1.005.295).

Selon le bilan quotidien du ministère de la Santé, le pays a recensé 16.973 nouveaux cas et 156 décès sur les dernières 24 heures, ce qui porte le total à 34.366 morts.

- Confinement partiel pour les Tchèques -

Le gouvernement tchèque a annoncé des restrictions aux déplacements des personnes ainsi que la fermeture de magasins et de services pour intensifier la bataille contre le Covid-19.

Tous les points de vente, à l'exception des magasins d'alimentation et des pharmacies, seront fermés à compter de jeudi, jusqu'au 3 novembre.

- Saragosse et La Rioja bouclées partiellement -

La liste des localités et régions espagnoles partiellement bouclées s'est allongée avec l'ajout de la grande ville de Saragosse et de la région viticole de La Rioja.

Ces cordons sanitaires interdisent l'entrée ou la sortie de la zone concernée sauf pour des raisons essentielles, à l'instar du bouclage déjà en vigueur à Madrid et huit communes voisines depuis début octobre.

- Plus de 1,12 million de morts -

La pandémie a fait au moins 1.126.465 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi.

Plus de 40.856.210 cas de contamination ont été diagnostiqués. Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 221.083 morts, suivis par le Brésil (154.831 morts), l'Inde (115.914), le Mexique (86.993) et le Royaume-Uni (43.967).

- Le ministre allemand de la Santé testé positif -

Le ministre allemand de la Santé Jens Spahn a été testé positif au nouveau coronavirus, et s'est mis en quarantaine. Mais il "ne présente pour le moment que des symptômes de rhume", a indiqué un porte-parole du ministère.

- Conversion numérique -

La pandémie a accéléré les mutations du monde du travail déjà à l’œuvre en matière de révolution numérique, selon un rapport du Forum économique mondial mettant en lumière le fait que près de la moitié des salariés vont devoir mettre à niveau leurs compétences.

- Impact économique -

La compagnie hongkongaise Cathay Pacific va réduire d'un quart ses effectifs et fermer sa filiale Cathay Dragon, pour tenter de faire face à l'effondrement historique du trafic aérien. Le plan de restructuration se traduira par la suppression de 8.500 emplois au total et la disparition d'une de ses filiales.

Le secteur touristique en Espagne, deuxième destination mondiale, devrait essuyer une perte de plus de 100 milliards d'euros en 2020, soit un retour au niveau d'activité de 1995, a annoncé l'organisation patronale Exceltur.

- UE: restrictions de voyages -

Le Canada, la Tunisie et la Géorgie ont été retirés de la liste des pays dont les voyageurs sont autorisés sur le territoire de l'Union européenne, en raison de leur situation épidémiologique. Les représentants des 27 membres de l'UE ont décidé en revanche d'ajouter Singapour à cette liste.

Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE se retrouveront le 29 octobre pour un sommet par visioconférence destiné à faire le point sur l'épidémie.

- Amazon: travail à distance jusqu'à juin 2021 -

Amazon a indiqué prolonger la possibilité offerte à certains salariés de travailler depuis leur domicile jusqu'à la mi-2021 en réponse à la pandémie.

- Pays-Bas: regrets du roi -

Le roi des Pays-Bas Willem-Alexander a exprimé ses regrets après avoir été contraint d'interrompre des vacances familiales en Grèce face au mécontentement des Néerlandais, actuellement en "confinement partiel".

burs-acm/frd/mw/mm

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info