Coronavirus: le point sur la pandémie

Publié le à Paris (AFP)

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Allemagne : premiers signes d'amélioration -

L'Allemagne, qui a fermé pour un mois ses bars, restaurants et de nombreux équipements collectifs, connaît de "premiers signes" d'amélioration de la courbe des infections au nouveau coronavirus, a indiqué jeudi l'institut de veille sanitaire Robert Koch.

"La courbe s'aplatit", selon le directeur de l'Institut, Lothar Wieler, sans remettre en cause la nécessité de mesures de restriction, comme les distances sociales ou le port du masque, qui vont "longtemps nous accompagner", a-t-il dit.

- France : trop tôt pour évaluer l'évolution -

En France, une conférence de presse du chef du gouvernement est prévue à 18H00, après le rituel conseil de défense. Mais deux semaines seulement après avoir ordonné un nouveau confinement, l'exécutif a fait savoir qu'il était encore "trop tôt" pour en évaluer pleinement ses effets sur la situation épidémique, même si le ministre de la Santé Olivier Véran avait évoqué des "frémissements" positifs.

- L'Espagne passe la barre des 40.000 décès -

L'Espagne a passé la barre des 40.000 décès liés au Covid-19 officiellement recensés depuis le début de l'épidémie, mais les autorités entrevoient déjà "une tendance à la baisse" et continuent à écarter un confinement total.

Le pays, qui a recensé mercredi un total de 40.105 décès depuis le début de la pandémie selon les chiffres officiels, a rejoint les nations européennes les plus endeuillées, la France ayant franchi ce même seuil des 40.000 il y a moins d'une semaine, et le Royaume-Uni celui des 50.000 morts mercredi.

Dans un scénario "optimiste", l'Union européenne pourrait débuter au premier trimestre 2021 les vaccinations contre le Covid-19.

- Près de 1,3 million de morts -

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1.285.160 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi à 11H00 GMT.

Plus de 52.151.580 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués.

Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 241.808 décès, suivi par le Brésil (163.373 morts), l'Inde (128.121 morts), le Mexique (96.430 morts), et le Royaume-Uni (50.365 morts).

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, suivi par le Pérou, l'Espagne et le Brésil.

- Didier Raoult poursuivi par des pairs -

Le professeur français Didier Raoult est poursuivi par l'Ordre des médecins des Bouches-du-Rhône (Sud de la France) qui lui reproche plusieurs entorses au code de déontologie liées à la promotion de l'hydroxychloroquine pour lutter contre le Covid-19.

Depuis le début de l'épidémie, la défense de l'hydroxychloroquine par Didier Raoult, qui dirige l'Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection à Marseille, a suscité de nombreuses polémiques dans le monde scientifique, en France et au-delà.

- Tests à l'aéroport de Roissy -

Un centre de tests antigéniques de dépistage de Covid-19 a été ouvert à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle pour les passagers en provenance des pays classés "rouge", auxquels la France demande de fournir un test pour entrer sur le territoire.

Depuis mercredi, les voyageurs en provenance de ces pays (hors-Union européenne et espace Shengen) et qui n'ont pas pu pratiquer de tests avant leur départ sont orientés vers un centre géré par les secouristes de la Protection civile.

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info