Coronavirus : le point sur la pandémie

Publié le à Paris (AFP)

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Plus de 1,3 million de morts -

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 1.305.039 morts dans le monde depuis décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles samedi à 11H00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 244.364 décès, devant le Brésil (164.737 morts), l'Inde (129.188 morts), le Mexique (97.624 morts) et le Royaume-Uni (51.304 morts).

- Multiplication des restrictions en Europe -

En Italie, près de la moitié de la population s'est réveillée samedi en confinement partiel, après le classement en "zone rouge" de la région de Naples (Campanie) et de la Toscane.

La Grèce a annoncé samedi la fermeture de ses écoles primaires, de ses jardins d'enfants et de ses crèches, jusqu'à la fin du mois en raison de la recrudescence des cas de contamination.

En Ukraine, ce sont les commerces non essentiels, notamment les restaurants, centres commerciaux et salles de sport, qui ferment samedi pour trois week-ends.

Au Portugal, l'état d'urgence et le couvre-feu - à partir de 23H00 en semaine et désormais dès 13H00 le samedi et le dimanche - sont en vigueur au moins jusqu'au 23 novembre.

En France, où il va falloir "vivre avec le virus sur le temps long", le Premier ministre Jean Castex, a indiqué travailler à des "règles" pour le pays jusqu'à l'arrivée d'un vaccin, dans un entretien au quotidien Le Monde de samedi.

- Confinement "total" au Liban -

Le Liban a entamé samedi un nouveau confinement "total", d'une durée minimale de deux semaine en vue de lutter contre l'augmentation en flèche des cas de Covid-19 qui se répercute sur les hôpitaux désormais saturés.

Les autorités disent craindre un effondrement du système de santé en raison d'une saturation du nombre de lits en soins intensifs et d'un nombre élevé de contaminations au sein du corps médical.

- Refermer les écoles à New York -

Le maire de New York Bill de Blasio, qui avait rouvert les écoles publiques fin septembre selon un modèle partiellement présentiel, a appelé les parents d'élèves à "se préparer" à leur fermeture lundi.

Le taux de positivité des tests dans la plus grande ville américaine - longtemps resté proche des 1% - augmente désormais quotidiennement et a dépassé vendredi pour la première fois le seuil critique des 3%.

- Turkménistan: jamais trop prudent -

Le président du Turkménistan, pays reclus d'Asie centrale qui se targue de n'avoir "aucun cas de coronavirus enregistré à ce jour", a inauguré un nouvel hôpital destiné aux patients atteints par des "maladies infectieuses des voies respiratoires" ou des "maladies transmises par des gouttelettes en suspension dans l'air".

- Crématoriums tchèques en surchauffe -

Les crématoriums en République tchèque sont au bord de leur capacité à la suite d'une hausse rapide des décès dus aux coronavirus, qui a fait de ce pays le leader européen des statistiques pandémiques.

Depuis fin octobre, le nombre quotidien de décès de Covid-19 dans ce pays membre de l'UE de 10,7 millions d'habitants oscille autour de 200, contre la moyenne de 300 décès toutes causes confondues.

burs-kd/mw/at

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info