Coronavirus: le point sur la pandémie

Publié le à Paris (AFP)

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Le vaccin russe produit en Autriche ? -

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz s'est dit ouvert dimanche à ce que les vaccins russe Spoutnik V ou chinois contre le Covid-19 soient produits en Autriche, s'ils obtiennent une autorisation de mise sur le marché dans l'Union européenne.

Il a indiqué qu'il pourrait se faire injecter le vaccin russe s'il était autorisé en Europe. "Il n'y va que de leur efficacité, leur sécurité et leur disponibilité rapide, pas de luttes géopolitiques", a-t-il estimé.

- Supprimer les brevets, "fausse bonne idée" -

Supprimer les brevets sur les vaccins est "une fausse bonne idée", a déclaré dimanche la ministre française déléguée à l'Industrie Agnès Pannier-Runacher, estimant que le véritable sujet de "blocage" est de "trouver des sites de production en capacité de fabriquer" les vaccins.

- L'annulation de la dette Covid "inenvisageable"

L'annulation de la dette Covid-19 est "inenvisageable" et serait "une violation du traité européen qui interdit strictement le financement monétaire des États", a souligné dans le Journal du Dimanche la présidente de la Banque centrale européenne (BCE) Christine Lagarde.

- Plus de 2,3 millions de morts

La pandémie a fait plus de 2,3 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles, dimanche à 11H00 GMT.

Plus de 105,7 millions de cas d'infection ont été diagnostiqués.

Les Etats-Unis sont le pays comptant le plus de morts (462.181), devant le Brésil (231.012), le Mexique (165.786), l'Inde (154.996) et le Royaume-Uni (112.092).

Le nombre des victimes est globalement sous-évalué. Il se fonde sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé mais exclut les révisions réalisées a posteriori par des organismes statistiques comme cela a été le cas en Russie, en Espagne et au Royaume-Uni.

- Hommage au lanceur d'alerte de Wuhan

Des milliers de Chinois ont rendu hommage samedi sur les réseaux sociaux au médecin Li Wenliang, l'un des premiers à avoir alerté sur la dangerosité du nouveau coronavirus apparu à Wuhan (centre), à l'occasion du premier anniversaire de son décès du Covid-19 en février 2020.

- Manifestation au Danemark

Quelque 600 personnes ont arpenté samedi soir les rues de Copenhague pour protester contre les mesures anti-coronavirus prises par le gouvernement danois, notamment le futur passeport vaccinal, destiné à voyager et potentiellement servir à accéder à des événements sportifs ou culturels, voire à des restaurants. Au Danemark, la vaccination est recommandée mais pas obligatoire.

burx-ang/ber/pcm

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info