Coronavirus: le point sur la pandémie

Publié le à Paris (AFP)

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Inde: 4.200 morts en 24H -

L'Inde, géant asiatique d'1,3 milliard d'habitants, a enregistré samedi 4.197 morts supplémentaires en une seule journée - un nouveau record national, qui y porte le bilan total à 238.270 décès.

L'épidémie se stabilise dans les grandes villes comme New Delhi et Bombay qui ont reçu des approvisionnements supplémentaires en oxygène mais flambe dans le Sud rural, poussant les autorités à ordonner des confinements locaux.

Plus contagieux et semblant résister aux vaccins, ce variant contribue à la flambée galopante de l'épidémie en Inde, selon la scientifique en chef de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) Soumya Swaminathan.

- France: un déconfinement "politique" ? -

Une vingtaine de médecins et chercheurs français dénoncent dans une tribune un déconfinement plus "politique" que "sanitaire", mettant en garde contre les risques de lever certaines restrictions alors que le pays enregistre encore un nombre quotidien élevé de cas et d'hospitalisations.

"Nous assistons à l'officialisation du passage d'une gestion active à une gestion passive de l'épidémie", déplorent-ils, appelant "à la mise en place d'un nouveau protocole national, qui fixe des seuils précis, déclenchant des mesures automatiques, décidées et débattues à l'avance".

- Assouplissement en Espagne -

Un vent de liberté s'est levé dimanche en Espagne, où les habitants sont désormais autorisés à sortir de leur région.

Dans la plupart des régions, la fin de ce régime d'exception, a signifié également la levée du couvre-feu comme à Barcelone (nord-est) où cris, applaudissements et musique ont marqué cette liberté retrouvée.

- Et en Allemagne pour les vaccinés -

Les plus de 7 millions de personnes vaccinées en Allemagne bénéficient à compter de dimanche d'assouplissements des strictes règles sanitaires, avec par exemple la possibilité d'aller chez le coiffeur sans fournir de test négatif ou de se réunir à plusieurs.

Ces nouvelles mesures, qui entrent en vigueur après une adoption express par le parlement, concernent également les personnes considérées comme guéries après avoir été infectées par le virus.

- Festivals cet été en Belgique ? -

Le Premier ministre belge Alexander De Croo estime "possible" d'organiser à nouveau "quelques grands festivals" dans "la seconde moitié de l'été", comme le rendez-vous de musique électronique Tomorrowland, a indiqué dimanche son cabinet.

Les détails doivent être annoncés mardi. Selon cette source, "l'une des options envisagées consiste à accorder l'accès sur la base du +certificat vert+ européen", qui devrait permettre d'attester que son titulaire a été vacciné, a passé un test négatif ou est immunisé après avoir été infecté par le Covid-19.

- Dans le "château de Dracula" -

Des centaines de personnes se sont pressées ce week-end devant le "château de Dracula", le château de Bran (centre de la Roumanie), pour s'y faire vacciner contre le Covid-19.

Toutes les personnes vaccinées sur place ont reçu un diplôme attestant de leurs "témérité et responsabilité", ainsi que la promesse d’être accueillies au château "pendant les 100 prochaines années".

- Près de 3,3 millions de morts -

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 3.284.783 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles.

Après les États-Unis (581.516 décès), les pays les plus touchés sont le Brésil (421.316 morts), l'Inde (242.362 morts), le Mexique (218.928 morts) et le Royaume-Uni (127.603 morts).

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info