Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Publié le à Paris (AFP)

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19, qui a fait plus de 193.000 morts dans le monde.

- Un ramadan morose -

Des centaines de millions de musulmans ont entamé vendredi un mois de ramadan placé sous le signe du confinement. Les mosquées doivent garder portes closes et l'iftar, le repas quotidien de rupture du jeûne ne peut être partagé comme le veut la coutume en famille ou entre voisins.

- L'OMS mobilise pour un vaccin "pour tous" -

De nombreux pays et acteurs économiques privés se sont engagés à se mobiliser aux côtés de l'Organisation mondiale de la santé pour accélérer la production de vaccins, traitements et tests de diagnostic et en assurer un accès équitable.

- Plus de 193.000 morts dans le monde -

La pandémie a fait au moins 193.930 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi à 19h00 GMT.

Plus de 2.770.750 cas ont été diagnostiqués dans 193 pays et territoires.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 51.017 décès pour plus de 890.000 cas. Suivent l'Italie avec 25.969 morts, l'Espagne (22.524), la France (22.245) et le Royaume-Uni (19.506).

- Impact économique -

Le Produit intérieur brut des Etats-Unis devrait chuter d'environ 12% au deuxième trimestre et le taux de chômage devrait grimper à près de 14%, selon des estimations publiées par une agence indépendante.

De son côté, l'Italie prévoit un déficit public à 10,4% du PIB et une dette à 155,7% en 2020.

En Russie, la Banque centrale s'attend à une baisse du PIB jusqu'à 6% en 2020 en raison du nouveau coronavirus et de la chute des cours du pétrole.

- Aides -

Le président Donald Trump a promulgué un nouveau plan d'aide de près de 500 milliards de dollars destiné à soutenir les entreprises et les hôpitaux américains. Il a aussi annoncé que les Etats-Unis allaient vendre des respirateurs artificiels à au moins quatre pays en voie de développement (Indonésie, Equateur, Salvador, Honduras).

La compagnie aérienne Air France va recevoir 7 milliards d'euros de prêts bancaires de l'Etat français. Environ 5 milliards d'euros de prêts bancaires garantis par l'Etat sont à l'étude pour le constructeur automobile Renault.

Le gouvernement néerlandais promet 2 à 4 milliards d'euros pour aider la compagnie aérienne KLM.

Le Fonds monétaire international a annoncé vendredi le versement d'une aide d'urgence de 309 millions de dollars en faveur du Mozambique pour combattre la pandémie.

Le Mexique, les Etats-Unis et le Canada préparent un plan pour faire redémarrer l'industrie automobile, un secteur vital pour le pays latino-américain, et à l'arrêt en raison de la pandémie de coronavirus, a annoncé le gouvernement mexicain.

- Restrictions, renforcées ou allégées -

Le gouvernement tchèque a assoupli davantage ses restrictions, en annonçant l'ouverture des frontières aux voyages d'affaires en provenance de l'Union européenne.

Israël a approuvé un nouvel allègement, autorisant sous conditions l'ouverture de nombreux commerces, y compris des restaurants et des cafés.

L'Algérie, la Tunisie et la Libye ont annoncé l'allègement des couvre-feux pour le mois du ramadan. Au Maroc en revanche, un couvre-feu nocturne est instauré pendant tout le mois.

Commerces et écoles vont rouvrir très progressivement à compter respectivement des 11 et 18 mai en Belgique.

Le Paraguay a prolongé jusqu'au 3 mai inclus les mesures de confinement "strict".

- Corruption -

Des enquêtes judiciaires ont été ouvertes en Colombie contre le ministre de l'Agriculture Rodolfo Enrique Zea ainsi que quatre gouverneurs et 41 fonctionnaires municipaux pour corruption présumée dans la gestion de fonds destinés à la lutte contre la pandémie de coronavirus, a annoncé vendredi le parquet.

- L'Allemagne anticipe une 2e vague -

A Berlin, un hôpital de 1.000 lits est en cours de construction par l'armée.

Il existe un "danger fondamental" que les infections redémarrent "si l'ensemble des mesures restrictives sont supprimées de manière précoce", a affirmé un responsable de l'institut Robert Koch, chargé du contrôle des maladies.

- Trump et le désinfectant -

Donald Trump a affirmé que ses propos sur de possibles injections de désinfectant pour lutter contre le coronavirus, qui ont suscité la consternation dans la communauté scientifique, étaient "sarcastiques".

Sa porte-parole avait un peu plus tôt souligné que les mots du président avaient été "sortis de leur contexte".

- Voyages -

Les ministres du Tourisme des pays du G20 se sont engagés vendredi à atténuer l'impact de la pandémie de Covid-19 sur le tourisme mondial, l'un des secteurs les plus touchés avec des millions d'emplois menacés.

- Indigènes -

Plusieurs chefs indigènes d'Amazonie ont appelé vendredi à l'aide internationale face à l'absence de structures, notamment médicales, qui les rend vulnérables au nouveau coronavirus, et mis en garde contre un risque d'"ethnocide", de disparition de leurs communautés.

- Présidentielle polonaise -

Le ministre polonais de la Santé, qui est cardiologue, a jugé vendredi que reporter jusqu'en 2022 l'élection présidentielle prévue en mai serait "la seule option sûre" étant donné la pandémie de nouveau coronavirus.

burs-acm/elm/am

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info