Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Publié le à Paris (AFP)

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Près de quatre millions de doses pour le Nigeria -

Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique avec 200 millions d'habitants, recevra mardi près de quatre millions de doses de vaccin contre le Covid-19, financées par le dispositif Covax destiné en particulier aux pays défavorisés.

- Semi-confinement en Norvège -

Oslo va reprendre mardi plusieurs mesures de semi-confinement, dont la fermeture des restaurants et des commerces non essentiels, face à la poussée de cas liée au variant anglais.

- Novavax espère déposer une demande d'autorisation -

L'entreprise de biotechnologie américaine Novavax a déclaré lundi espérer déposer une demande d'autorisation pour son vaccin contre le Covid-19 au Royaume-Uni au début du deuxième trimestre 2021, et pouvoir faire de même peu après aux Etats-Unis.

- Premières injections Covax en Afrique -

Le Ghana et la Côte d'Ivoire ont été lundi les premiers pays à lancer une campagne de vaccination grâce au dispositif Covax, destiné aux pays les moins riches.

Le système Covax vise à fournir cette année des vaccins anti-Covid à 20% de la population de près de 200 pays et territoires participants. Il comporte un mécanisme de financement qui permet à 92 pays à faible et moyen revenu d'avoir accès aux précieuses doses.

- Colombie, première livraison Covax en Amérique -

La Colombie a reçu lundi le premier lot de vaccins contre le covid-19 distribué en Amérique par le mécanisme Covax, créé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) au bénéfice des pays les plus démunis dans la course inégale à l'immunisation.

- Adhésion au vaccin en hausse -

L'adhésion de la population au vaccin contre le Covid-19 est en hausse dans plusieurs pays, selon une étude du cabinet Kekst CNC. En France, 59% des personnes interrogées se disent prêtes à recevoir un vaccin ou l'ont déjà fait, contre 40% en décembre. C'est au Royaume-Uni que le taux d'adhésion est le plus fort, 89%.

- UE: projet de "passeport vert" -

La Commission européenne va présenter en mars un projet de "passeport vert numérique" attestant d'une vaccination contre le Covid ou de tests négatifs pour permettre de voyager plus librement.

- France: "tenir" 4 à 6 semaines -

Le président français Emmanuel Macron a appelé lundi à "tenir" encore "4 à 6 semaines" avant de pouvoir desserrer certaines contraintes face à l'épidémie. Alors que les indicateurs sont repartis à la hausse en France, de nouvelles mesures de restriction pourraient être imposées dans une vingtaine de départements.

- Une "arme biologique" pour deux tiers des Russes -

Près de deux tiers des Russes estiment que le Covid-19 est une "arme biologique" créée par l'homme, selon un sondage publié lundi par le centre indépendant Levada. D'après l'étude, seuls 23% des Russes estiment que l'apparition du coronavirus est un phénomène naturel "sans intervention humaine". 64% pensent qu'il est "artificiel et constitue une nouvelle arme biologique".

- Israël: traçage considéré comme anti-démocratique -

La Cour suprême israélienne a jugé que le gouvernement devait réduire le traçage des cas de Covid-19 par les services de sécurité, estimant que cette surveillance "draconienne" était une atteinte à la démocratie.

- Assouplissement en Turquie -

La Turquie va assouplir les restrictions en vigueur depuis début décembre, en autorisant notamment la réouverture des restaurants et en raccourcissant le couvre feu imposé le weekend, a annoncé le président Recep Tayyip Erdogan.

- A Bali, le vaccin au volant -

L'île indonésienne de Bali a lancé une campagne de vaccination "drive through", sans quitter le volant de sa voiture, pour les employés du secteur touristique afin de relancer ce secteur qui a beaucoup souffert. L'Indonésie est le pays d'Asie du Sud-Est le plus affecté par la pandémie, avec plus de 1,3 million de cas confirmés et 36.000 morts.

- Le Covid-19 ne sera pas vaincu en 2021 (OMS) -

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a jugé lundi irréaliste de penser que l'humanité sera débarrassée du Covid-19 d'ici la fin de l'année, mais qu'il serait néanmoins possible de faire baisser les nombres d'hospitalisations et de décès.

- Plus de 2,5 millions de morts

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 2,53 millions de morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi à 11H00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché avec 514.320 décès, suivis par le Brésil (255.720), le Mexique (185.715), l'Inde (157.157) et le Royaume-Uni (122.849).

burx-uh/roc

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info