Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Publié le à Paris (AFP)

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Remontée des cas en Europe (OMS) -

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en Europe a augmenté de 9% la semaine dernière pour atteindre un peu plus d'un million, après six semaines de "baisse prometteuse", a annoncé jeudi le directeur régional de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), Hans Kluge.

Pour lui, les Européens doivent "revenir à l'essentiel" pour lutter contre le virus et ses variants, notamment en accélérant la vaccination. "Nous avons besoin d'élargir notre portefeuille de vaccins", a-t-il insisté.

- Alliance pour de futurs vaccins -

Israël, l'Autriche et le Danemark ont annoncé jeudi soir une alliance pour le développement et la production de nouvelles générations de vaccins contre le Covid-19, un accord d'ores et déjà critiqué au sein de l'Union européenne.

Les trois pays vont lancer "un fonds de recherche et développement" et "entamer des efforts conjoints pour la production de futurs vaccins", a déclaré le chef du gouvernement israélien, sans toutefois détailler le montant de ce fonds, ni la capacité de production souhaitée.

- UE: étape clé pour Spoutnik V -

L'Agence européenne des médicaments (AEM) a annoncé jeudi avoir commencé l'examen du vaccin russe Spoutnik V, étape cruciale en vue de son déploiement dans l'Union européenne.

Les autorités russes disent être prêtes à fournir des vaccins à 50 millions d'Européens dès juin. Plus de deux millions de Russes se sont fait administrer les deux doses du vaccin et deux millions supplémentaires ont reçu leur première dose, a annoncé Vladimir Poutine.

- AstraZeneca bloqué à l'export -

L'Italie a bloqué l'exportation vers l'Australie de doses du vaccin anti-Covid d'AstraZeneca produites sur le sol européen, première application d'un mécanisme de contrôle mis en place par Bruxelles, a-t-on appris jeudi de source européenne.

La Commission européenne n'a émis aucune objection. Selon le quotidien La Repubblica, la décision porterait sur 250.000 doses du laboratoire suédo-britannique.

De son côté, la commission allemande des vaccins a donné jeudi son feu vert à l'administration de l'AstraZeneca aux plus de 65 ans.

- France: 20 millions de vaccinés d'ici mi-mai -

Le chef du gouvernement Jean Castex a promis jeudi que 20 millions de personnes seraient vaccinées en France d'ici mi-mai, invitant les habitants des 23 départements placés sous surveillance renforcée, en raison de la progression de l'épidémie, à ne pas quitter ces territoires.

Il a aussi appelé "solennellement" les personnels des résidences pour personnes âgées à se faire vacciner "très rapidement" pour permettre le retour d'"une vie sociale apaisée" dans ces établissements.

- Restrictions à Rio -

Rio de Janeiro a annoncé jeudi des restrictions de l'activité des restaurants, bars et des plages et un couvre-feu, dans l'espoir de contenir l'épidémie qui flambe au Brésil.

La ville de 6,7 millions d'habitants est l'une des dernières à prendre des mesures dans le pays qui a battu ces deux derniers jours des records de mortalité, avec 1.910 décès annoncés mercredi.

Faute d'une politique nationale de lutte contre le Covid-19, c'est chaque Etat du pays et chaque municipalité qui a pris des mesures, en ordre dispersé.

- Aggravation de la pauvreté en Amérique latine -

La pandémie a aggravé la pauvreté en Amérique latine, 22 millions de personnes ayant basculé dans la pauvreté qui touche désormais le tiers des quelque 650 millions d'habitants, selon un rapport de l'Onu.

La pauvreté et l'extrême pauvreté ont ainsi atteint des niveaux qui n'avaient plus été observés respectivement depuis les 12 et 20 dernières années, a rapporté jeudi la Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes (Cepalc).

- Lufthansa: perte record -

Le géant du transport aérien Lufthansa, sauvé de la faillite par l'Etat allemand, a subi en 2020 une perte record de 6,7 milliards d'euros et prévoit également une année 2021 dans le rouge en raison de la pandémie qui a plongé le secteur dans une crise sans précédent.

De son côté, Airbus, qui a réduit de près de 40% ses cadences de production d'avions commerciaux, ne prévoit pas de licenciements en France, en Allemagne ni au Royaume-Uni, pays les plus touchés par les suppressions d'emplois.

- Plus de 2,5 millions de morts -

La pandémie a fait au moins 2,56 millions de morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi à 11H00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays comptant le plus de morts avec 519.064 décès, suivis par le Brésil (259.271), le Mexique (188.044), l'Inde (157.435) et le Royaume-Uni (123.783).

Ces chiffres fondés sur les bilans quotidiens des autorités sanitaires, sans inclure les réévaluations fondées sur des bases statistiques, sont globalement sous-évalués.

burs-fm/cds/mm

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info