Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Publié le à Paris (AFP)

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Astrazeneca: avis attendu de l'EMA -

L'Agence européenne des médicaments (EMA) va tenir ce mercredi à 14h00 GMT une conférence de presse sur le lien potentiel entre le vaccin AstraZeneca contre le coronavirus et la formation de caillots sanguins.

L'EMA avait annoncé le 18 mars que les bénéfices de ce vaccin continuaient de l'emporter sur les risques et que son utilisation restait sûre, après la suspension des injections par plusieurs pays.

- Le vaccin Moderna déployé en Grande-Bretagne -

Le vaccin anti-Covid du laboratoire américain Moderna commence à être utilisé mercredi au Royaume-Uni, au moment où des doutes sont apparus sur celui d'AstraZeneca, largement utilisé dans ce pays.

"Le déploiement du vaccin Moderna commence aujourd'hui, en commençant par Carmarthen au Pays de Galles. Nous avons commandé 17 millions de doses qui seront utilisées dans tout le Royaume-Uni dans les semaines à venir", a tweeté le Premier ministre Boris Johnson.

- Oxford suspend les essais AstraZeneca sur les enfants -

L'université d'Oxford a annoncé qu'elle suspendait les essais sur les enfants du vaccin contre le Covid-19 qu'elle a développé avec le laboratoire anglo-suédois AstraZeneca, dans l'attente de l'avis du régulateur britannique.

- France: pour quand le retour à la normale? -

Il faudrait que 90% des adultes soient vaccinés en France d'ici le 1er septembre pour espérer un retour à une vie normale, selon une étude qui note que ce taux est bien supérieur à la part des Français se disant prêts à être vaccinés.

Selon la dernière enquête de Santé publique France fin mars, les intentions de vaccination étaient au mieux de 79%, pour les plus de 65 ans, tombant à 36% pour les 18-24 ans.

- Allemagne: Merkel favorable à un "court verrouillage" -

Le gouvernement allemand s'est dit favorable à la mise en place d'un "verrouillage court et uniforme" dans tout le pays afin d'endiguer la hausse des infections, alors que le "système de santé est soumis à une pression menaçante", assurent les autorités.

- Troubles neurologiques ou psychiatriques -

Une personne sur trois qui a surmonté le Covid-19 a eu un diagnostic de troubles neurologiques ou psychiatriques dans les six mois suivant l'infection, selon la plus grosse étude à ce jour sur le bilan mental d'anciens malades du Covid.

L'anxiété (17%) et les troubles de l'humeur (14%) étaient les diagnostics les plus fréquents, selon l'étude, parue mercredi dans le journal spécialisé The Lancet Psychiatry.

- JO de Tokyo : flamme sans public à Osaka -

Le relais de la flamme olympique des JO de Tokyo ne sera pas autorisé sur la voie publique dans l'ensemble du département d'Osaka (ouest du Japon) en raison de l'aggravation de la situation sanitaire et des attroupements que le relais provoque, a déclaré mercredi le gouverneur local.

Le relais de la flamme olympique a démarré le 25 mars à Fukushima (nord-est du Japon). Il devait traverser le département d'Osaka les 13 et 14 avril.

- Le marathon de Hambourg délocalisé aux Pays-Bas -

Le marathon de Hambourg, qualificatif pour les prochains JO et prévu en avril, sera finalement organisé à Enschede aux Pays-Bas à cause du confinement auquel la ville allemande est soumise en raison du Covid-19, ont annoncé les organisateurs néerlandais mercredi.

- Plus de 2,87 millions de morts

La pandémie de Covid-19 a fait plus de 2,87 millions de morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi à 10h00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays comptant le plus de morts (556.528), devant le Brésil (336.947) et le Mexique (205.002), l'Inde (166.177) et le Royaume-Uni (126.882).

Parmi les pays les plus durement touchés, la République tchèque est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, suivi par la Hongrie, la Bosnie, le Monténégro et la Belgique.

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations reposant sur des bases statistiques.

burx-jba/cds/els

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info