Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Publié le à Paris (AFP)

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- 100 millions de travailleurs de plus dans la pauvreté -

La pandémie de Covid-19 qui fait rage depuis 17 mois a plongé plus de 100 millions de travailleurs supplémentaires dans la pauvreté, selon l'ONU, une situation liée à la chute des heures de travail et à l'évaporation d'emplois.

Et la crise est loin d'être finie, l'emploi ne devant retrouver son niveau d'avant la pandémie qu'en 2023, met en garde l'Organisation internationale du travail (OIT) dans un rapport annuel.

- UE: règles budgétaires toujours suspendues en 2022 -

Les règles de discipline budgétaire imposées aux Etats membres de l'UE, qui ne sont plus appliquées depuis mars 2020, resteront suspendues en 2022 afin de surmonter la crise économique liée au coronavirus, a annoncé la Commission européenne.

Bruxelles prévoit que tous les Vingt-Sept retrouvent leur niveau économique d'avant-crise d'ici à la fin 2022.

- France: vaccination pour les 12-18 ans -

Les jeunes de 12 à 18 ans pourront se faire vacciner contre le Covid-19 à partir du 15 juin, a annoncé le président Emmanuel Macron.

Ce dernier s'est félicité que 50% des Français adultes aient reçu une première dose, saluant "un cap" dans la campagne de vaccination.

La circulation du virus est repartie à la hausse dans une partie de la France, en particulier dans le Sud-Ouest, selon le gouvernement qui a appelé à ne pas "baisser la garde".

- ... Et pour les 12-15 ans en Israël -

En Israël, la vaccination va être étendue aux adolescents de 12 à 15 ans, malgré un "lien possible" entre le vaccin Pfizer-BioNTech et des cas bénins de myocardite (une inflammation du muscle cardiaque) détectés chez de jeunes hommes.

A la faveur d'une vaste campagne de vaccination lancée fin décembre, plus de cinq des 9,3 millions d'Israéliens (55% de la population) ont reçu deux doses de ce vaccin.

- JO de Tokyo: des vaccinodromes au Rwanda et au Qatar -

Le Comité international olympique a mis en place deux centres de vaccination au Qatar et au Rwanda pour les participants aux JO de Tokyo qui "ne pourront pas être vaccinés dans leur pays d'origine".

- Covax: 2,4 milliards de dollars collectés -

Le système Covax, créé pour une distribution équitable des vaccins anti-Covid, a mobilisé mercredi 2,4 milliards de dollars supplémentaires, mais reste entravé par le manque de doses disponibles.

Les fonds --collectés lors d'un sommet virtuel co-organisé par le Japon et l'Alliance du Vaccin (Gavi)-- permettront à l'organisation d'obtenir 1,8 milliard de doses de vaccins pour les pays à faible revenu.

- Un "New Deal" pour l'Afrique -

Un véritable "New Deal" doit être lancé pour permettre à l'Afrique de surmonter la crise du Covid-19 et d'éviter d'être distancée par les autres continents, demandent une trentaine de dirigeants dans une tribune publiée mercredi par Le Monde.

Cet appel a été initié par les présidents français Emmanuel Macron, sénégalais Macky Sall, rwandais Paul Kagame, et sud-africain Cyril Ramaphosa.

- Retour du public dans les stades portugais -

Les stades et les enceintes sportives au Portugal pourront à nouveau accueillir du public à partir du 14 juin, avec une limite fixée à un tiers de leur capacité, grâce à l'évolution favorable de la situation sanitaire, a annoncé mercredi le Premier ministre Antonio Costa.

- Plus de 3,68 millions de morts -

La pandémie a fait au moins plus de 3.681.985 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi en milieu de journée.

Après les États-Unis (595.213 décès), les pays comptant le plus grand nombre de morts sont le Brésil (465.199), l'Inde (335.102), le Mexique (227.840) et le Pérou (184.507).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués. Ils excluent les révisions à la hausse réalisées a posteriori par certains organismes statistiques.

En prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, l'OMS estime que le bilan réel est "deux à trois fois plus élevé".

burs-paj-fm/mw/slb

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info